> Tech > Quelle est votre stratégie de sauvegarde ? (3)

Quelle est votre stratégie de sauvegarde ? (3)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La deuxième étape - facultative mais bénéfique pour mettre en place la stratégie fichiers et groupes de fichiers - demande une certaine planification. Quand vous créez des objets, prenez le temps de les placer stratégiquement dans la base de données. Dans la plupart des bases de données, et tout particulièrement

Quelle est votre stratégie de sauvegarde ? (3)

dans les VLDB, le mode
d’utilisation des données varie.

C’est
ainsi que certaines données sont majoritairement
en lecture seule et d’autres
en lecture/écriture. Dans certaines
tables, de nouvelles lignes peuvent
être en lecture/écriture pour faciliter des insertions fréquentes, tandis que
les anciennes lignes (données historiques
utilisées essentiellement pour
l’analyse) seront en lecture seule. Pour
d’autres tables, la distribution peut varier
d’après la politique de l’entreprise
(par exemple, si les changements de
prix sont rares, les tarifs seront le plus
souvent en lecture seule – jusqu’à  ce
que des augmentations de prix interviennent).
Après avoir analysé la manière
dont vos données sont utilisées,
vous pourrez déterminer l’utilisation
des tables et placer stratégiquement
les tables en lecture seule (ou les tables
avec des mises à  jour isolées ou batch)
sur un groupe de fichiers, et les tables
en lecture/écriture sur un autre.
Cette
façon de faire présente deux avantages
: gain de temps pendant une restauration,
mais aussi gain d’argent et
de temps pendant les sauvegardes
parce que la partie en lecture seule de
la base de données, bien que très
grande, ne demande pas de sauvegardes
aussi fréquentes que la partie
lecture/écriture.

De plus, le fait de diviser de
grandes tables pour séparer l’activité
lecture de l’activité écriture peut faciliter
la maintenance. La reconstruction
de l’index, par exemple, demande
moins de temps sur de petites tables.
Prenons comme exemple une table de
ventes qui contient l’information de
ventes en ligne d’une grande société.
Les ventes du mois courant sont en lecture/
écriture (ce qui nécessite une maintenance d’index fréquente), mais
les ventes des mois ou du trimestre
précédents sont en lecture seule parce
qu’elles ne servent qu’à  l’analyse (la
maintenance n’a lieu qu’une fois par
mois, quand les données passent dans
la partie lecture seule de la base de
données).
Pour les tables dont l’utilisation
diffère, il vaut mieux utiliser des
groupes de fichiers séparés pour
chaque type de données. Ainsi, vous
pouvez créer quatre groupes de fichiers
séparés – un pour les données
en lecture seule, un pour les données
en lecture/écriture, un pour les données
texte et image, et un pour les très
grandes tables. Cette division peut aider
à  déterminer la stratégie de sauvegarde.
Non seulement vous créerez
des tables (partitions) plus petites qui
réduisent les temps de maintenance,
mais vous ajouterez de nombreuses
options de sauvegarde et de restauration,
susceptibles de réduire le temps
d’immobilisation et les coûts de sauvegarde.
Pour déterminer le nombre approprié
de groupes de fichiers et de fichiers
pour votre base de données,
vous devez bien connaître vos données.
L’encadré « Utilisation de
groupes de fichiers pour des VLDB »
contient certaines recommandations à 
ce sujet.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010