> Tech > Quelle méthode choisir ?

Quelle méthode choisir ?

Tech - Par iTPro - Publié le 05 octobre 2010
email

Une fois que l’inventaire des applications est fait et que vous avez identifié quelles étaient les applications noncompatibles suite aux reports des outils précédemment cités et de vos tests bien évidemment, il faudra corriger ces applications afin de les rendre compatibles.


C’est ce que

Quelle méthode choisir ?

nous allons voir dans cette partie. La première solution est de se procurer la mise à jour de l’application qui permettra de rendre l’application compatible à Windows 7. La deuxième option est de fixer le code source, c’est-à-dire de corriger l’application s’il s’agit d’un problème connus de compatibilité (ex : UAC). Microsoft a publié un guide appelé « Application Quality Book » qui énumère la plupart des problèmes de compatibilité et comment les résoudre.

La dernière solution, avant de penser à la virtualiiTPro sation, est de caler (shim) l’application par l’ajout d’un morceau de code placé entre l’application et le système d’exploitation. Cette cale permet d’intercepter le comportement de l’application avec l’OS. ACT 5.5 contient des centaines de cales permettant de garantir la compatibilité avec Windows 7.

Si ces solutions ne vous ont pas permises de rendre compatibles vos applications sur Windows 7, il faut maintenant se tourner vers la virtualisation.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 05 octobre 2010