> Tech > Reconnaître un identificateur unique

Reconnaître un identificateur unique

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

On l’a vu, les scripts d’une ligne dépendent de l’identificateur unique d’une classe. Vous devez donc obtenir l’identificateur unique de la classe avant de commencer à créer un script d’une ligne pour la ligne de commande.

Vous pouvez vous familiariser avec certains identificateurs uniques de classes dans la

Reconnaître un identificateur unique

documentation WMI sur le Microsoft Developer Network. Cependant, la documentation ne contient pas toujours l’identificateur unique ou le contient parfois sous un nom légèrement différent. Ainsi, la documentation de la classe win32_ Process présente Handle comme le process identifier plutôt que le unique identifier. Il existe un moyen plus simple d’apprendre l’identificateur unique d’une classe : en utilisant le script GetKeyProperty.wsf, que montre le listing 2. Pour exécuter ce script, utilisez la commande: GetKeyProperty.wsf /c:ClassName où ClassName est le nom de la classe pour laquelle vous voulez apprendre l’identificateur unique.

GetKeyProperty.wsf est un fichier Windows Script (.wsf), c’est-à-dire un document texte conforme aux standards XML. Ce genre de fichiers procure un moyen simple pour manipuler les paramètres de script, par rapport aux fichiers .vbs dans lesquels vous devez écrire votre propre code pour manipuler les paramètres de la ligne de commande. Par exemple, comme le montre le renvoi A du listing 2, l’élément nommé définit le paramètre /c, que le script utilise pour obtenir le nom de classe à partir de la ligne de commande. Si l’attribut required= de l’élément nommé est mis à true (vrai), on obtient l’affichage d’une boîte de messages indiquant aux utilisateurs que le paramètre /c est required (obligatoire) quand la méthode WScript.Arguments.ShowUsage est invoquée. La méthode WScript.Arguments.ShowUsage est invoquée quand le paramètre sClassName est vide, comme le montre le renvoi B du listing 2.

Après s’être assuré que l’utilisateur a entré un nom de classe sur la ligne de commande, GetKeyProperty.wsf utilise la méthode GetObject pour se connecter au service WMI. Une fois connecté, le script extrait une instance de la classe spécifiée en appelant la méthode Get, comme le montre le renvoi C du listing 2. Le script extrait ensuite la collection de propriétés de la classe spécifiée et stocke cette collection dans la variable colProperties. Le script reconnaît l’identificateur unique de la classe en appelant la fonction GetKeyProperty. Comme le montre le renvoi D, cette fonction fait le tour des qualificateurs de chaque propriété de classe et compare le nom du qualificateur au mot key. Quand ce mot est trouvé, le script utilise l’instruction Exit For pour sortir de la boucle et il attribue le nom de l’identificateur unique à la variable FoundKeyProperty.

Lorsque la variable FoundKeyProperty a une valeur, GetKeyProperty.wsf affiche le nom de la classe et le nom de l’identificateur unique. Pour finir, le script libère la mémoire qu’il utilisait.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cloud hybride : 4 Stratégies de réussite

Cloud hybride : 4 Stratégies de réussite

Que vous souhaitiez développer ou renforcer votre approche du Cloud hybride, évaluer les meilleures options ou encore enrichir votre processus de prise de décision, découvrez dans ce Guide, 4 stratégies de Cloud hybride alignées avec vos objectifs business & technologiques.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010