> Tech > RecoverNT 3.0

RecoverNT 3.0

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Au moment où je m'apprêtais à  tester RecoverNT 2.6 de Sunbelt Software, j'ai découvert l'existence d'une version 3.0. J'ai téléchargé le fichier zippé de 1,05 Mo du site Web de l'éditeur.Un des inconvénients de la distribution électronique des logiciels est de ne pas pouvoir disposer de manuel imprimé ou de

fichier README
tant que les fichiers n’ont pas été dézippés. La page de téléchargement de RecoverNT
contient des informations précieuses sur la récupération des fichiers. Par exemple,
vous devez minimiser ou éliminer l’activité du système dont vous essayez de récupérer
des fichiers, afin de ne pas écraser les fichiers supprimés que vous essayez de
récupérer. Sunbelt suggère de dézipper le fichiers de RecoverNT sur un autre système,
puis de copier les exécutables et les fichiers d’aide sur une disquette. Exécuter
les exécutables à  partir de la disquette permet d’analyser le système sur lequel
résident les fichiers détruits et de récupérer ces derniers sans les écraser pendant
l’installation du programme complet.J’ai copié le fichier zippé sur un système
indépendant et je l’ai dézippé. Puis j’ai copié les fichiers sur une disquette
que j’ai insérée dans mon système de test et j’ai double-cliqué sur le fichier
exécutable RecoverNT. L’écran principal, que montre l’écran 3, est apparu en 5
secondes.La première étape pour récupérer les fichiers consiste à  cliquer sur
l’icône du dossier Open sur la barre d’outils principale de RecoverNT. Puis il
faut mettre en surbrillance l’unité concernée dans la liste des unités du système
et cliquer sur Select. Le logiciel effectue une analyse par secteur de l’unité
et crée un système de fichiers virtuels en mémoire.
Ce processus peut retrouver les données de fichiers supprimés il y a plusieurs
jours, quelques semaines ou même des mois, dans la mesure où vous ne les avez
pas écrasées avec un autre fichier. En revanche, le processus est très long et
ne peut pas être personnalisé pour n’analyser que certains dossiers de l’unité.
Une fois l’analyse terminée, le logiciel a affiché la structure de répertoire
de l’unité. J’ai cliqué sur All Files pour afficher les fichiers supprimés et
non supprimés. Puis, je les ai triés par date, en plaçant en tête de liste ceux
qui avaient été supprimés le plus récemment.

Le mode de récupération, avec RecoverNT, des fichiers supprimés dépend du mode
de suppression. Les fichiers conservent leurs noms d’origine s’ils sont supprimés
à  partir de l’invite de commande ou avec une application ne supportant pas la
Corbeille. Windows NT renomme automatiquement les fichiers supprimés à  partir
de l’Explorateur NT, Mon Ordinateur ou une application supportant la Corbeille.
Le fichier test effacement explorateur.txt s’appelait désormais DC021.J’ai parcouru
la liste des fichiers et localisé les deux fichiers supprimés.
J’ai double-cliqué sur ceux-ci pour les restaurer dans leurs emplacements originaux
et j’ai renommé le fichier DC021, test effacement explorateur.txt. Il est possible
de récupérer autant de fichiers que l’on veut de cette manière, avant d’installer
la version complète de RecoverNT.Pour installer le programme complet, j’ai dézippé
RecoverNT sur mon système de test, lancé l’assistant d’installation, saisi le
chemin où je voulais installer RecoverNT et cliqué sur Suivant. L’installation
s’est effectuée en 10 secondes.RecoverNT 3.0 permet aux utilisateurs accédant
à  Internet d’analyser et de transférer des fichiers récupérés à  partir d’unités
distantes.
Les administrateurs systèmes peuvent récupérer des unités endommagées et des fichiers
supprimés de systèmes se trouvant sur un LAN TCP/IP. Ouvrez le programme Network
RecoverNT dans le menu Démarrer pour ouvrir l’écran de logon et la fenêtre principale.
La première ligne de cette fenêtre affiche l’adresse IP du système sur lequel
tourne le programme. Il faut donner cette adresse IP à  tous les utilisateurs distants
de RecoverNT.Une fois que le serveur tourne sur l’écran distant, sélectionnez
Open Network Drive dans le menu Fichier pour vous connecter.
Il faut entrer l’adresse IP et le mot de passe du serveur pour démarrer le processus
d’analyse sur le disque dur du système distant. L’exploration d’une unité du réseau
est identique à  celle des unités locales. Pour garantir l’intégrité des données,
vous pouvez ne sauvegarder les fichiers récupérés sur l’unité distante que sur
l’unité locale – et non sur le système distant ou le réseau. Je n’ai rencontré
aucun problème en utilisant le programme pour analyser et récupérer des fichiers
à  partir de systèmes distants, bien que le long processus d’analyse ait immobilisé
les ressources des deux systèmes.

Bien que RecoverNT ait passé les tests, j’ai été un peu déçu par le logiciel.
Il faut analyser des disques durs entiers, au lieu de répertoires sélectionnés,
pour trouver les fichiers détruits. Les analyses étendues peuvent immobiliser
un système pendant plus d’une heure. La procédure de restitution des fichiers
est vague et la documentation n’explique pas clairement les étapes nécessaires.
J’ai dû rassembler moi-même la documentation. Le processus de restitution a besoin
d’un assistant convivial pour l’utilisateur.

Enfin, il manque à  RecoverNT un outil comme une Corbeille protégée pour se protéger
contre les suppressions accidentelles à  venir.RecoverNT est un produit utile pour
restituer les fichiers et récupérer les disques durs après une défaillance, mais
le produit n’est pas très convivial. Il m’a fallu près de 2 heures pour me familiariser
avec le logiciel et, malgré cela, je n’avais toujours pas confiance dans ma capacité
à  restituer les fichiers supprimés. La documentation devrait être mieux organisée,
avec des titres précis pour guider l’utilisateur à  travers les informations. RecoverNT
est imbattable pour le prix, mais vous préfèrerez sans doute payer un peu plus
cher pour un logiciel plus facile à  utiliser. Pour évaluer le logiciel, téléchargez
une copie d’essai de RecoverNT à  partir du site Web de l’éditeur et testez-le
sur un système non stratégique.

Téléchargez cette ressource

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Collaboration à distance, environnements de travail et productivité optimisés, gestion évolutive des licences, accélérez la transformation de votre business pour le faire entrer dans l’ère de la collaboration hybride. Découvrez comment le service de gestion des abonnements HP peut vous aider à optimiser vos investissements et votre stratégie de gestion de vos abonnements Microsoft 365.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT