> Tech > Recruté ou pas ?

Recruté ou pas ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Alors que la moitié des nouvelles applications recensées en 1998 étaient le fruit du travail d'entreprises recrutées directement par IBM, l'autre moitié s'est tout simplement faite connaître lors d'une manifestation AS/400. “ L'AS/400 a connu une bonne croissance en 1998, et ce qui a provoqué une réponse forte de la

Recruté ou pas ?

part
des développeurs de solutions qui veulent être partie prenante de cette croissance.
Nous avons vu un nombre considérable de partenaires s’intéresser à  l’AS/400 et
demander, “ Que devons-nous faire pour prendre le train en marche ? ”, commente
Mark Oldenburg de l’organisation PID.

Parmi ceux qui n’ont pas attendu d’invitation, on compte notamment IP400 (http://www.ip400.com)
qui a lancé en septembre 1998 Web.Merchant, un serveur d’applications de commerce
électronique. A l’instar d’un certain nombre d’autres nouveaux fournisseurs de
solutions, IP400 était précédemment un revendeur et fournisseur de service dans
l’univers AS/400 et a saisi l’occasion qui lui était offerte de vendre des solutions,
plus particulièrement, des applications de commerce électronique. “ Nous considérons
le commerce électronique comme un partage de données.
Il se trouve qu’un très grand nombre de données professionnelles réside sur AS/400.
Le marché du commerce électronique sur AS/400 est extrêmement dynamique. Nous
étendons notre activité aussi rapidement que nous pouvons recruter du personnel
qualifié ”, signale Guido Simeto, le PDG. L’entreprise possède déjà  100 clients
répartis sur différents secteurs d’activité, et elle est passé d’un employé en
1997 à  10 développeurs aujourd’hui. Guido Simeto prévoit de doubler le nombre
de ses collaborateurs cette année.

Les outils de développement destinés à  l’AS/400 (et souvent ceux destinés au Web
et aux autres plates-formes également) représentent la part de lion des nouvelles
applications non sollicitées.
D’après Bill Benjamin, vice-président de la division Business Development de Lansa,
la genèse des nouvelles applications AS/400 remonte fréquemment à  des sociétés
de conseil sur AS/400 qui travaillent pour un client dont les besoins en applications
correspondent également aux besoins d’une niche plus grande. Intelligentes, les
entreprises de conseil développent des solutions en gardant à  l’esprit des opportunités
de marketing plus étendues. Un exemple qui illustre cette démarche a trait au
partenaire de Lansa, ESD Computer Services (http://www.esd.computers.com),
qui développe une offre de gestion de la propriété qu’il compte mettre sur le
marché au cours du troisième trimestre.

Un autre outil très apprécié des nouveaux développeurs AS/400 est Magic/400, de
Magic Software (http://www.magic-sw.com).
L’entreprise a ajouté le support de l’AS/400 à  son outil en 1997, et depuis elle
a découvert que plusieurs petites entreprises à  travers le monde avaient développé
des solutions de commerce électronique conséquentes destinées à  l’AS/400 en utilisant
Magic/400.
L’entreprise a pris l’initiative de mettre quelques-unes de ces applications sur
le marché elle même, en commençant en mars avec eMerchant, une solution de commerce
électronique inter-entreprise. “ Plus de 1200 solutions d’ISV ont été construites
à  l’aide de Magic. Nous identifions les meilleures solutions AS/400 de commerce
électronique et essayons de les mettre sur le marché, ” déclare Alan Zwiren, vice-président
du Marketing.

Téléchargez gratuitement cette ressource

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

Découvrez SMART DSI, la nouvelle revue du Décideur IT en version numérique. Analyses et dossiers experts pour les acteurs de la transformation numérique de l'entreprise, Gagnez en compétences et expertise IT Professionnelle avec le contenu éditorial premium de SMART DSI.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010