> Tech > Refonte de DTS Designer

Refonte de DTS Designer

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

SQL Server 2005 DTS Designer est plus étoffé et plus puissant que dans les versions antérieures. Il réside dans le shell Visual Studio afin de tirer parti de toutes les fonctionnalités de cet environnement, notamment le débogage intégré, Intellisense, le contrôle de source, les utilitaires de déploiement, les pages de

Refonte de DTS Designer

propriétés, la gestion de solutions et la prise en charge des modifications. Ces fonctionnalités simplifient la création, la gestion et la mise à  jour des lots. Comme je l’ai indiqué, le flux de données, le flux de contrôle et la gestion des événements sont placés dans des volets distincts de DTS Designer. Cette séparation permet aux utilisateurs de voir plus facilement les actions du lot et d’isoler des éléments de celui-ci. SQL Server 2005 DTS prend en charge le débogage avec des fonctionnalités telles que les points d’arrêt, les espions, les erreurs, les avertissements, les messages d’information ainsi que les notifications de progression. Les lots peuvent désormais renvoyer des messages d’erreur plus ciblés, comportant plus d’informations, et les afficher à  différents emplacements de DTS Designer. Les améliorations apportées à  de nombreuses fonctions d’interface utilisateur procurent une valeur ajoutée à  l’ensemble de l’espace de travail. Les utilisateurs avertis de Visual Studio se sentiront rapidement à  l’aise dans la nouvelle version de DTS Designer car il est extrêmement proche des autres applications Visual Studio. Toutefois, même si les utilisateurs ne sont pas très familiers de l’environnement, celui-ci est suffisamment intuitif pour les mettre à  l’aise très rapidement. Examinons maintenant quelques-unes des fonctionnalités importantes de SQL Server 2005 DTS Designer.

Flux de contrôle dans DTS Designer. La figure 1 illustre l’affichage Control Flow dans l’atelier Business Intelligence Workbench de SQL Server 2005 DTS Designer. Le volet gauche de la fenêtre comporte une boîte à  outils contenant toutes les tâches disponibles. Il suffit de double-cliquer sur un élément de flux de contrôle ou de le faire glisser sur la surface de DTS Designer pour ajouter une nouvelle instance de la tâche sélectionnée ou du conteneur au flux de contrôle du lot.
Sur l’onglet Control Flow, vous pouvez voir un modèle du conteneur de séquence. Dans ce modèle, la tâche Send Mail Task présente une flèche dans sa partie inférieure. Pour créer une contrainte de priorité, il suffit à  un utilisateur de faire glisser la flèche vers une autre tâche. L’onglet Connections, qui répertorie les connexions de source de données d’un lot, se trouve dans le volet au-dessous de la surface de conception. Les informations qu’il contient facilitent la recherche des connexions et rendent le flux de contrôle plus clair. Dans SQL Server 2000 DTS, les connexions et les tâches sont regroupées sur une page de DTS Designer et les confusions sont plus faciles. Notre équipe a éliminé cette confusion en séparant visuellement les connexions des tâches. La liste dans le volet Variables situé au bas de la fenêtre inclut l’étendue et le type de données de chaque variable. Les deux panneaux de droite sur la figure 1 sont le Solution Explorer (explorateur de solutions) et la page Properties. SQL Server 2005 DTS Designer prend en charge les projets Visual Studio, lesquels conservent la trace des fichiers et paramètres liés à  l’environnement et aux fichiers du projet. Le Solution Explorer fournit un emplacement central pour la gestion des projets. Ce volet de DTS Designer permet de gérer des projets Analysis Services et Reporting Services, de sorte que vous pouvez utiliser vos cubes, rapports et lots dans une seule solution. La page Properties est un outil puissant pour la modification de lots. Elle permet de visualiser et de modifier les propriétés de n’importe quel objet visible dans DTS Designer, que ce soit les tâches, les contraintes de priorité, les variables, les points d’arrêt et les connexions.

L’exemple de lot dans l’onglet Control Flow de la figure 1 illustre l’incorporation de conteneurs les uns dans les autres. Le lot comporte un conteneur Foreachloop qui inclut une tâche XML et un élément Sequence Container contenant un ensemble de tâches. Lorsque vous supprimez un conteneur dans SQL Server 2005 DTS, vous supprimez également l’ensemble de ses tâches et conteneurs car les variables et transactions sont créées sur les conteneurs. Ainsi, une transaction sur l’élément Sequence Container s’étendra uniquement aux tâches et conteneurs qu’il contient et ne seront pas visibles à  l’extérieur pour les tâches ou conteneurs tels que Foreachloop ou XML Task. Ce changement apporte plus de souplesse à  la nouvelle version de DTS qu’à  celle de SQL Server 2000, dans laquelle les utilisateurs peuvent créer des transactions uniquement au niveau lot.

Flux de données dans DTS Designer.
La figure 2 montre l’onglet Data Flow de DTS Designer, lequel est accessible en cliquant sur l’onglet ou en double-cliquant sur une tâche de flux de données. Cet affichage est similaire à  celui de l’onglet Control Flow, avec quelques différences. Lorsque l’affichage Data Flow est actif, la boîte à  outils dans le volet gauche montre les éléments de flux de données, notamment les adaptateurs de source de données, les transformations et les adaptateurs de destination de données. Pour employer ces outils, les utilisateurs double-cliquent sur ceux-ci ou les font glisser sur la surface de DTS Designer. La figure 2 présente également le volet Output. DTS requiert une validation, autrement dit un composant doit confirmer qu’il peut s’exécuter correctement lorsque le lot appelle sa fonction Execute(). Si un composant ne peut pas s’exécuter, il doit en fournir la raison. En effet, les composants DTS communiquent des avertissements, des erreurs ou d’autres informations en provoquant des événements au cours de la validation et de l’exécution du lot. SQL Server 2005 DTS Designer capture ce type d’événements dans la fenêtre Output.

La page Properties de la figure 2 montre quelques liens intéressants. Le lien Show Editor, comme le lien du même nom dans la page Properties de l’affichage Control Flow, ouvre l’éditeur pour la transformation sélectionnée. Le lien Show Advanced Editor ouvre un éditeur générique permettant aux utilisateurs de modifier les transformations dépourvues d’une interface utilisateur personnalisée. Comme les transformations dans une tâche de flux de données ne s’exécutent pas de manière séquentielle, DataView fournit des visionneuses de données (Data Viewer), autrement dit des éléments d’interface utilisateur qui permettent de voir les données quand elles sont transmises entre les transformations. Ces visionneuses sont des fonctionnalités de débogage puissantes qui aident les créateurs de lots à  comprendre le déroulement des opérations à  l’intérieur du pipeline.

Téléchargez gratuitement cette ressource

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

Découvrez SMART DSI, la nouvelle revue du Décideur IT en version numérique. Analyses et dossiers experts pour les acteurs de la transformation numérique de l'entreprise, Gagnez en compétences et expertise IT Professionnelle avec le contenu éditorial premium de SMART DSI.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010