> Tech > Reims, porte d’entrée d’Ikoula vers l’Europe

Reims, porte d’entrée d’Ikoula vers l’Europe

Tech - Par iTPro - Publié le 22 janvier 2013
email

Présent dans deux datacenters parisiens, Telecity Courbevoie et TeleHouse 2 Paris, Ikoula est également propriétaire depuis six ans de son propre centre de données à Reims, dont il a ouvert les portes à l’occasion de la présentation de ses résultats financiers pour l’exercice 2011/2012.

Reims, porte d’entrée d’Ikoula vers l’Europe

À seulement 45 minutes de Paris en TGV, cet ancien site de France Télécom a été racheté par Lambdanet, (aujourd’hui euNetwork), puis Cogent, avant de devenir propriété d’Ikoula. «  Le site est dédié aux télécommunications depuis toujours », souligne Jules-Henri Gavetti, fondateur de la société. Aujourd’hui, quelques 5 000 serveurs répondent aux besoins d’hébergement d’environ 5 000 clients. L’espace actuellement en production de 550 mètres carrées peut être étendu au maximum à 1 150 mètres carrés pour une superficie totale de 1 750 mètres carrés.

Grâce à plus de 350 accords de peering passés avec des opérateurs, Ikoula s’engage sur la disponibilité de la bande passante et sur un SLA de 99,9 %, qui correspond à un peu plus de huit jours d’indisponibilité sur l’année. Le réseau Ikoula utilise un backbone en fibre optique qui emprunte les autoroutes mais aussi les voies navigables.

(((IMG5900)))
À Reims, Ikoula héberge 75 000 sites web et plus de 8 000 machines virtuelles.

En termes d’alimentation, le datacenter de Reims bénéficier d’un raccordement en double induction sur une boucle EDF. Les traditionnels groupes électrogènes (500 kVA et 1000 kVA) sont évidemment présents pour assurer la continuité de service en cas de panne. Et au cas où la panne s’éterniserait, un contrat passé avec un fournisseur garantit le réapprovisionnement en fioul en moins de 4h.

Plus de 8 000 machines virtuelles hébergées

Une infrastructure qui lui permet d’héberger près de 75 000 sites web et d’afficher une bonne santé financière. Son dernier exercice, clôturé au 31 mars 2012, a généré 5,9 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit une croissance de plus de 13 % par rapport à l’année précédente. Les solutions cloud sont pour beaucoup dans ce résultats et l’offre « VM à 1€ » lancée fin 2010 continue de rencontrer un fort succès. Plus de 8 000 machines virtuelles sont ainsi hébergées en Champagne-Ardennes.

Jules-Henri Gavetti ne compte désormais pas s’arrêter là et table sur une croissance de 15 % l’année prochaine grâce à un développement international, et particulièrement européen. Une extension qui demande en premier lieu les recrutements adéquats. Ikoula souhaite renforcer son équipe de 32 salariés pour arriver entre 45 et 60 employés d’ici fin 2012. « Nous prévoyons également de recruter un Directeur de Support Technique, Marketing et Commercial, natifs des principaux pays que nous ciblons », ajoute Jules-Henri Gavetti.

Désormais bien implanté dans la région champenoise, Ikoula prévoit même l’ouverture d’un second datacenter à Reims et est actuellement à la recherche d’un site susceptible de l’accueillir. L’investissement devrait être d’une dizaine de millions d’euros.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide Ultime CMO, CDO et CCO

Guide Ultime CMO, CDO et CCO

Êtes-vous answers-ready ? Découvrez comment le devenir. Adaptez les expériences de conversation des moteurs de recherche à votre site Internet et vos applications, publiez des verified answers, générez du trafic à forte intention d’achat et proposez une expérience client exceptionnelle. Bénéficiez du livre blanc et d’une démonstration complète de la technologie Yext Search Experience Cloud.

Tech - Par iTPro - Publié le 22 janvier 2013