> Tech > Réplication basée sur l’hôte ou basée sur le stockage ?

Réplication basée sur l’hôte ou basée sur le stockage ?

Tech - Par iTPro - Publié le 23 décembre 2011
email


Votre choix entre un service de réplication basée sur l'hôte ou basée sur le stockage dépend de quelques facteurs clés : votre crainte du risque (pendant qu'un noeud du cluster est immobilisé ou désynchronisé) et du coût. Dans la topologie de réplication basée sur l'hôte, il y

a un risque de perte de données entre le moment où un noeud du cluster est en service et le moment où il est remis en production et resynchronisé avec le noeud qui exécutait la production pendant la panne. L'approche basée sur l'hôte a aussi pour inconvénient de solliciter la CPU et de répliquer via TCP/IP, ce qui subordonne la performance à la capacité du réseau.

D’un autre côté, la réplication basée sur l'hôte est moins coûteuse que celle basée sur le stockage, et, dans bien des cas, sera suffisamment performante pour l'application. Par comparaison, les solutions miroir basées sur le stockage fonctionnent dans le sous-système de stockage sans charger la CPU du système hôte ni influencer la bande passante de l'interface réseau (bien qu’une certaine capacité du réseau reste nécessaire pour la réplication). Plus important, les serveurs de stockage redondants permettent aux services de réplication de continuer après immobilisation de l'un des noeuds du cluster. Quel que soit votre choix, PowerHA gère votre cluster dispersé géographiquement avec la même qualité d'exploitation que votre déploiement en datacenter.

Prochaines étapes

Avant de choisir une solution de résilience, il faut prendre plusieurs facteurs en considération. Définissez d'abord les exigences en matière de RPO et de recovery time objective (RTO), qui est le temps nécessaire pour obtenir la sauvegarde et reprendre la pleine production, et aussi les besoins en dispersion géographique. Voyez les différences entre une solution de résilience basée sur l'hôte et basée sur le système de stockage. Cette dernière peut être plus coûteuse, mais elle est aussi plus robuste. Le meilleur choix pour une solution HA/DR dépend entièrement de vos besoins. Par exemple, supposons que 40 km séparent vos sites de production primaire et secondaire.

Vous pourrez peut-être déployer un cluster à deux noeuds satisfaisant pour la HA et la DR si votre application de production reste performante pendant la réplication asynchrone vers le site secondaire. Dans d'autres cas, la dispersion géographique sera bien plus vaste : disons 10 000 km. En partant du principe qu'il vous faut à la fois une solution HA et une solution DR, il est probable que vous allez choisir une topologie à trois niveaux : un cluster à deux noeuds dans le datacenter et un troisième noeud sur le site de reprise à distance.
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Avec Cloud in One, les entreprises ne gagnent pas uniquement en agilité, en modernisation et en flexibilité. Elles gagnent également en sécurité et en résilience pour lutter efficacement contre l’accroissement en nombre et en intensité des cyberattaques. Découvrez l'axe Cybersécurité de la solution Cloud In One.

Tech - Par iTPro - Publié le 23 décembre 2011