> Tech > Reporting

Reporting

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

N’importe quel logiciel de modélisation de données digne de ce nom doit comporter un mécanisme de génération de rapports. Autrement, comment pourriez-vous communiquer le travail que vous avez effectué sur le modèle de données ? Rappelez-vous les raisons premières de la modélisation : assurer une bonne base pour des performances

Reporting

optimales, partager une représentation visuelle du schéma de base de données avec d’autres personnes concernées par la base de données, et réaliser l’archivage et le suivi des modifications apportées à la base de données.

Le concepteur de diagrammes SQL ne propose pas d’outil de génération de rapports. En fait, vous allez employer simplement la fonctionnalité Générer un script SQL (Generate SQL Script) de SQL Server 2000 Enterprise Manager ou la fonction de génération de script de SQL Server 2005 Management Studio et combiner le script avec une copie imprimée du modèle de données.

Pour créer le script, dans l’arborescence d’Enterprise Manager ou de Management Studio, sélectionnez la base de données, cliquez avec le bouton droit de la souris, puis sélectionnez All Tasks > Generate SQL Script (SQL Server 2000) ou Tasks > Generate Script et suivez la procédure du Scripting Wizard (SQL Server 2005). Adoptez une convention de dénomination pour le fichier de sortie (par ex., Pubs_script_all_objects_2005dec02.sql) qui identifiera immédiatement ce sur quoi porte le script et à quel moment vous l’avez créé.

Les descriptions de tables et de colonnes sont stockées dans la table sysproperties (SQL Server 2000) et dans la vue de catalogue sys.extended_ properties (SQL Server 2005). Vous pouvez générer des rapports de dictionnaire de données basique en utilisant les listings Web 2 et 3, téléchargeables à l’adresse http://www.itpro.fr (Club Abonnés). Exécutez le code du listing Web 2 pour générer des rapports descriptifs de niveau table et table + colonnes à partir de SQL Server 2000. Exécutez le code du listing Web 3 pour générer les mêmes rapports dans SQL Server 2005.

Aucun rapport de base de données ne serait complet sans une illustration du modèle de données. J’ai entendu de nombreuses personnes se plaindre du fait qu’elles n’avaient aucun contrôle sur les modalités d’agencement du modèle, de sorte qu’à l’impression de celui-ci, un artefact de table se retrouvait fractionné sur deux pages, ce qui est extrêmement gênant. Il est vrai que l’algorithme contrôlant la manière dont le concepteur de diagrammes SQL dispose les artefacts n’a pas conscience de l’emplacement des sauts de page, mais vous pouvez gérer ces sauts manuellement. Positionnez le curseur sur la zone de dessin d’arrière-plan, cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez View Page Breaks. Maintenant vous pouvez ajuster les artefacts afin de réduire ou d’éliminer le fractionnement des tables.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010