> Tech > Résolution du problème

Résolution du problème

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La première étape a consisté à examiner les limites de tailles concernant les messages de réplication des dossiers publics. (Ces limites sont visibles dans le Gestionnaire système Exchange en développant Groupes d’administration [Administrative Groups], Nom_groupe_administratif et Stratégies système [System Strategies], en cliquant avec le bouton droit de la souris sur

la stratégie de banque publique [Public Store strategy] et en sélectionnant Propriétés [Properties].) La limite était définie à 500 Ko, comme l’illustre la figure 2.

Pour le client, cette limite de 500 Ko semblait au départ perturbante car de nombreux messages étaient plus volumineux. La réplication des dossiers publics permet à Exchange de regrouper plusieurs petits éléments en un seul message de réplication. Par exemple, si un dossier public contient dix éléments de 50 Ko, un message de réplication peut tous les contenir. Toutefois, la réplication des dossiers publics ne permet pas de scinder une présentation Microsoft PowerPoint de 10 Mo en, par exemple, 200 messages de 50 Ko. Exchange ignore alors la limite de taille de message et envoie un message de réplication de 10 Mo. Cela explique la taille tellement importante de certains messages, mais pas pourquoi ils n’ont pas été remis.

L’étape suivante a consisté à examiner le connecteur entre les groupes de routage afin de déterminer si celui-ci disposait d’une limite de taille des messages. (Pour vérifier cet aspect, il faut sélectionner l’onglet Restrictions sur le contenu [Content Restrictions] du connecteur.) Le connecteur en question n’avait pas de limite de ce type.

Nous avons ensuite vérifié si les serveurs virtuels SMTP comportaient une limite de taille spécifique car ce type de paramètre peut affecter la réplication. (Vous pouvez vérifier la limite de taille en sélectionnant l’onglet Messages dans la boîte de dialogue des propriétés du serveur virtuel SMTP par défaut.) Aucune limite n’avait été spécifiée pour ces serveurs et nous avons donc contrôlé la limite de taille pour chaque serveur virtuel SMTP ayant transporté des messages de réplication entre les centres de données. Nous avons examiné le serveur virtuel SMTP sur chaque serveur de dossiers publics et sur chaque serveur tête de pont défini au niveau du connecteur. Aucun des serveurs virtuels SMTP n’avait de limite. Jusqu’à présent, tout était donc normal.

Notre dernière vérification a permis de mettre au jour le problème. Le client avait défini une valeur de 12 Mo au lieu de 10 Mo par défaut pour la limite de taille des paramètres de messages globaux. Le service de mise à jour de la métabase de la Surveillance du système (System Attendant) (DS2MB) envoie cette valeur à la métabase Microsoft IIS et tous les serveurs virtuels SMTP lisent et adoptent ce paramètre à moins que vous l’annuliez spécifiquement sur un serveur virtuel. Dans notre cas de figure, comme certains éléments de réplication excédaient la limite, le service de transfert soumettait les messages en vue de leur remise, mais Exchange les rejetait. Le centre de suivi des messages ne génère pas de messages d’erreur lorsque cette situation se produit et il ne fournit pas non plus de lien vers le rapport de non-remise (NDR) consécutif. Pour voir si des rapports de ce type ont été créés, sélectionnez Propriétés (Properties) sur le serveur, localisez l’onglet Enregistrement des diagnostics (Diagnostic Logging), puis accédez à MSExchangeIS, Public, Replication NDRs (Réplication de rapports de non-remise) et définissez le niveau d’enregistrement sur Maximum.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010