> Tech > Restauration split-mirror

Restauration split-mirror

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Quand vous restaurez à  partir d'une sauvegarde split-mirror, vous rétablissez le BCV comme un troisième jeu en miroir pour la base de données, et le sous-système disque synchronise les deux autres jeux de lecteurs afin qu'ils reflètent les données restaurées. Comme SQL Server peut lire le troisième jeu en miroir

Restauration split-mirror

directement et
écrire dans les trois jeux, la base de
données est presque immédiatement
disponible. Selon le fournisseur, la
synchronisation des jeux en miroir
originaux peut se dérouler en arrièreplan.

Quand vous restaurez une base de
données à  partir d’un BCV au moyen
d’une restauration split-mirror, la restauration
est très rapide – presque autant
que la sauvegarde. Pour visualiser
le déroulement d’une restauration
split-mirror, commencez avec un BCV
et le jeu en miroir des lecteurs contenant
la base de données, comme
l’illustre la figure 3. Servez-vous de
l’utilitaire du fournisseur pour initier le
processus de restauration et fournissez
les métadonnées de sauvegarde nécessaires
à  SQL Server 2000. Comme pour
toute restauration de base de données,
le processus qui effectue la restauration
doit être le seul utilisateur de la
base de données à  cet instant. Quand
le BCV devient partie intégrante du jeu
en miroir, la restauration est terminée,
et vous pouvez récupérer la base de
données et la mettre à  disposition.

Après la restauration split-mirror,
le jeu de lecteurs BCV devient le jeu de
référence du système et donc il faut
synchroniser les jeux en miroir originaux
avec le BCV. Transparentes vis-à vis
de SQL Server, les lectures disque
ne proviennent que du BCV, tandis que
toutes les écritures disque vont vers les
trois jeux en miroir simultanément,
comme l’illustre la figure 4.

Le processus de synchronisation
de la restauration se produit en arrièreplan
et dure beaucoup plus longtemps
que la restauration split-mirror –
plusieurs heures pour de grands systèmes. Si la base de données est très
sollicitée, la synchronisation peut dégrader
les performances en raison de
la plus grande activité d’I/O résultante.

Après avoir restauré une sauvegarde
split-mirror d’une base de données
SQL Server 2000, vous pouvez appliquer
des sauvegardes différentielles
et du journal de transactions sur la
base de données, si vous avez restauré
le split-mirror sans reprise. Comme la
restauration des journaux de transactions
est généralement très rapide,
tout comme celle de la base de données
initiale, vous pouvez récupérer
une VLDB avec un temps d’interruption
très court.

A noter que pendant la synchronisation
après une restauration, la base
de données risque de perdre la tolérance
aux pannes des lecteurs de
disque si le volume BCV n’est pas en
miroir. Pour déterminer si le BCV peut
aussi être un jeu en miroir, demandez
au fournisseur comment son produit
permet de créer des BCV. Au terme de
la synchronisation, les trois jeux de
volumes sont en miroir et votre matrice
de disques retrouve l’état de la
figure 1.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010