> Tech > Restaurer les tables journalisées

Restaurer les tables journalisées

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Quand on restaure une table (ou un fichier), l’état de journalisation résultant dépend de plusieurs facteurs. Si une autre instance de la table (c’està-dire une table avec un nom et un identificateur de niveau de fichier identiques) existe sur le système cible et est

remplacée par la table sauvegardée, alors la table restaurée conserve l’état de journalisation de la table qui est remplacée. Si la table remplacée était journalisée, la table restaurée utilisera aussi le même journal que la table remplacée – lequel peut être différent du journal utilisé précédemment par la table sauvegardée.

Si une instance de la table n’existe pas sur le système cible, la table restaurée n’est journalisée que si elle a été journalisée quand elle a été sauvegardéeet le journal qu’elle utilisait existe sur (ou a été restauré sur) sur le système cible.

Les derniers cas mentionnés sont subtils mais importants. On est dans l’hypothèse où une instance de la table existe sur le système cible, et où la table sauvegardée est restaurée dans une bibliothèque autre que celle qui contient la table existante. Si la table existante n’est pas journalisée dans le même journal que celui qui a été utilisé par la table sauvegardée (ou si la table sauvegardée n’a pas été journalisée), la journalisation de la table restaurée est traitée de la même manière que quand aucune instance de la table n’existe sur le système cible (comme décrit dans le paragraphe précédent).

Mais si la table existante est encore journalisée sur le même journal qui a été utilisé par la table sauvegardée, la table restaurée est journalisée sur le même journal (maintenant partagé). Cependant, vous ne pouvez pas appliquer des entrées de journal avant l’opération de restauration sur la table restaurée (l’opération de restauration change un identificateur de journal interne dans la table restaurée, afin de pouvoir distinguer les entrées de journal pour les deux tables).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010