> Tech > Retrait du RC

Retrait du RC

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le retrait du RC s'effectue en plusieurs étapes. En substance, il faut supprimer le fichier caché CMDLDR à  la racine du lecteur d'initialisation (boot drive), le répertoire \cmdcons caché et son contenu, et la ligne de texte dans le fichier boot.ini qui démarre l'utilitaire.

Comme CMDLDR et le répertoire

\cmdcons sont des fichiers System, Hidden (cachés), il faut d’abord valider l’affichage de ces fichiers dans Windows Explorer. Sur le menu Tools de Windows Explorer, cliquer sur Folder Options et sélectionner l’onglet View. Cocher la case Show hidden files and folders, décocher la case Hide protected operating system files et cliquer sur OK. Trouver et supprimer le répertoire \cmdcons et le fichier CMDLDR.

L’élimination de la ligne de commande RC dans le fichier boot.ini est un peu plus compliquée parce que boot.ini est un fichier en lecture seule, en plus d’être un fichier System, Hidden. Dans Windows Explorer, faire un clic droit sur le fichier, sélectionner Properties et effacer les attributs du fichier. Le fait de décocher la case Read-only permet de modifier le fichier d’initialisation et de sauvegarder le fichier sous le même nom. On peut également rétablir les attributs en tapant

Attrib -h -s -r boot.ini

à  une invite de commande.

Comme le fichier boot.ini est indispensable à  la séquence de démarrage, avant de le modifier, il faut toujours en faire une copie en tapant

C:\copy boot.ini boot.ini.bak

Ensuite, ouvrir boot.ini.bak dans un éditeur de texte (Notepad, WordPad, par exemple), supprimer la ligne qui contient le texte Windows 2000 Recovery Console et sauvegarder le fichier avec son nom de fichier boot.ini d’origine.

Toute trace du RC a disparu, et l’on est prêt à  redémarrer le système. Pour des raisons de sécurité, je conseille d’utiliser la commande Attrib +h +s +r boot.ini pour rétablir les attributs Hidden, System et Read-only sur boot.ini une fois que le système est opérationnel. Si l’on travaille sur un système d’utilisateur final, on peut fort bien ensuite rétablir les options View de Windows Explorer à  leur ancien paramétrage.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010