> Tech > Réunion du GUSS : le décisionnel à  l’honneur !

Réunion du GUSS : le décisionnel à  l’honneur !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Fin mai, s’est tenue la dernière réunion du GUSS (Groupe des utilisateurs de SQL Server) à Paris. Cette rencontre trimestrielle, qui est toujours l’occasion d’échange d’informations techniques, a rencontré un très vif succès, puisque plus de 50 personnes étaient présentes dans la salle.

Cette réunion a mis à l’honneur un sujet d’actualité : le décisionnel ! D’abord un petit retour sur le « pourquoi » du décisionnel, avant de s’engouffrer au fur et à mesure dans son évolution et l’offre de Microsoft. Cette session – panorama découverte de la Business Intelligence avec SQL Server - fut animée par Arian Papillon, président du GUSS et Sébastien Madar, Mcnext / GUSS.
L’offre décisionnelle de Microsoft s’est fortement développée dès 1999.

Les objectifs : mieux piloter l’activité en disposant d’une information simple, ciblée, pertinente, disponible, synthétique et détaillée ; répondre aux contraintes qualité en fournissant des indicateurs ; enfin, rendre l’information accessible grâce à des accès variés et en permettant une certaine autonomie !

Quant à son évolution, on peut parler de 3 générations. La 1ère génération, avec SQL Server 7.0, offre OLAP Services, un nouvel ETL (DTS) et une nouvelle philosophie « le décisionnel pour tous ». La 2ème génération, avec SQL Server 2000, s’améliore : OLAP Services devient Analysis Services (ajout du datamining) et Reporting Services (add-on) est téléchargeable. Enfin, la 3ème génération, avec SQL Server 2005 dans un premier temps, offre une refonte  d’Analysis Services, plus de datamining, une nouvel ETL : SSIS, Reporting Services intégré désormais à l’offre, un nouvel environnement de développement (Visual Studio 2005) et de nouveaux outils de restitution. Avec l’arrivée de SQL Server 2008, cette génération se modifie, on parle de « continuité et amélioration » de SQL Server 2005 avec une amélioration des outils et des performances pour SSAS, SSRS, et une nouvelle interface orientée utilisateur.

Le décisionnel s’installe donc en force ! La business intelligence s’adapte ainsi aux rôles et aux missions des collaborateurs (contributeurs, analystes, management). Chacun a droit d’avoir des indicateurs (alertes). Pour cela, le reporting structuré a sa place  et représente 80% des besoins d’accès à l’information dans l’entreprise. Les rapports sont donc constitués selon des règles et formats prédéfinis.

Enfin, il faut permettre aux utilisateurs de concevoir eux-mêmes des rapports simples. La navigation dans les données n’est pas en reste, grâce à OLAP, et les mesures (quantité, CA, marges, délais..) sont ainsi croisées avec les paramètres clients, temps, produits, géographie. La datamining prend également toute sa valeur : ce processus d’analyse d’un grand volume de données pour en extraire les tendances ou corrélations avec les différents algorithmes est primordial ! Quant aux tableaux de bord et portail décisionnel, le choix s’affine et est bien réel (indicateurs de performances, plusieurs sources, ERP, CRM, OLTP…).
Concevoir une base de données dédiée à l’analyse est essentielle ! La base de données OLTP est mal adaptée à l’analyse, e

Réunion du GUSS : le décisionnel à  l’honneur !

xxx

Téléchargez gratuitement cette ressource

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

Découvrez SMART DSI, la nouvelle revue du Décideur IT en version numérique. Analyses et dossiers experts pour les acteurs de la transformation numérique de l'entreprise, Gagnez en compétences et expertise IT Professionnelle avec le contenu éditorial premium de SMART DSI.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010