> Tech > ReverseDNS

ReverseDNS

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Un autre mécanisme complémentaire aux listes noires est aussi souvent utilisé par les serveurs SMTP pour renforcer la sécurité des transferts, il s'agit de la fonction de ‘reverse DNS lookup' ou vérification de DNS inverse. Le but premier est de s'assurer que le serveur SMTP qui envoie un message en

ReverseDNS

provenance d’un domaine
donné est bien le serveur qui gère la messagerie de ce
domaine. Lors de l’envoi d’un message vers un domaine
donné, le serveur SMTP effectue tout d’abord une résolution
DNS pour connaître l’adresse IP du serveur SMTP du domaine
du destinataire, puis il s’annonce avec son nom de domaine.
Alors il est possible et même fortement conseillé de
faire une vérification lors de la réception de cette information
en interrogeant le DNS pour vérifier la cohérence entre
le nom du domaine et l’adresse IP de l’expéditeur. Cette opération
évite de recevoir des messages d’un domaine fictif ou
qui n’est pas celui qu’il prétend être.

Dans la seconde partie de ce dossier, nous verrons les
aspects de la sécurité au niveau des services Exchange, des
bases de données, des clients et aussi comment diminuer le
temps d’indisponibilité du serveur Exchange.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010