> Tech > RPG IV et Java

RPG IV et Java

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

L'adoption du RPG IV et de Java par les ISV n'est pas mutuellement exclusive. En fait, le RPG IV ajoute de la modularité à  l'ancien code RPG, et permet de combiner un code serveur RPG IV et Java, pour enrichir de nouvelle technologie la logique de gestion existante.

Parmi les sondés qui utilisent ou envisagent d’utiliser le
RPG IV, 44% envisagent aussi Java sur le serveur. Cette tendance est encore plus
marquée chez les éditeurs d’ERP utilisant le RPG IV : tous les sept
pratiquent aussi le développement en Java côté serveur.

           
Mapics utilise Java sur le serveur de deux manières distinctes : pour étendre
les fonctionnalités de son produit actuel Mapics XA, basé sur le RPG, et pour
réécrire entièrement le produit en “ Java 100 % pur ”,
afin de pouvoir déployer la solution sur plate-forme Windows NT ainsi que sur
AS/400. “ Nous nous employons à  prendre certaines de nos fonctionnalités
RPG pour les réécrire en Java, tout en encapsulant le reste du code RPG
existant qu’il est nécessaire d’interfacer avec les nouvelles fonctionnalités
Java ”, déclare Billy Ray, de Mapics. “ Pour commencer, nous déployons
cela dans des domaines fonctionnels bien particuliers, et continuons avec un modèle
Enterprise JavaBeans sur le serveur AS/400. ”

           
Le fait de savoir si telle amélioration
apportée à  Mapics XA doit être écrite en Java ou en RPG “ dépend de
l’étendue de la modification ” déclare Billy Ray. “ Si c’est
une simple extension à  ce que nous possédons déjà , d’un point de vue des
purs délais de commercialisation, il est certainement plus judicieux de le réaliser
en RPG. S’il est nécessaire de réécrire complètement une certaine
fonction, Java nous intéresse, mais nous ne réécrirons cette fonction en Java
que si nous pouvons nous permettre l’impact sur les performances. A en juger
par le dernier benchmark auquel nous avons assisté, Java fonctionne toujours
deux fois plus lentement que le RPG sur l’AS/400. Par conséquent, nous
pourrions fort bien envisager une réécriture complète en RPG, pour de simples
raisons de performances. ”

           
Mais Billy Ray a le sentiment qu’IBM finira par obtenir des
performances proches du RPG avec Java. C’est pourquoi une autre équipe
travaille à  la réécriture en Java pur, avec une certaine utilisation des
frameworks partageables de SanFrancisco. Il déclare “ D’un point de
vue technologique global, nous estimons que Java deviendra l’un des principaux
langages utilisés pour développer des applications. ”
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010