> Tech > La sauvegarde dans Windows Server 2008 R2

La sauvegarde dans Windows Server 2008 R2

Tech - Par Jeffery Hicks - Publié le 29 août 2011
email

Un outil gratuit de Microsoft permet de réaliser des sauvegardes performantes et quasiment sans soucis dans Windows Server 2008 R2. Voici comment le mettre en œuvre efficacement.

Pendant longtemps, le désormais vénérable NTBackup a été l’outil de sauvegarde gratuit de Microsoft. Toutefois, cet utilitaire a fait son temps et laisse la place à un nouvel ensemble d’outils de sauvegarde dans Windows Server 2008.


Ce dossier est issu de notre publication IT Pro Magazine (07/10). Pour consulter les schémas et illustrations associés, rendez-vous dans le club abonnés.

La sauvegarde dans Windows Server 2008 R2

Cet article entend montrer à quel point il est facile de les mettre en œuvre avec la nouvelle mouture Windows Server 2008 R2. Gardez toutefois à l’esprit que la nouvelle fonctionnalité de sauvegarde ne peut pas gérer les sauvegardes créées avec NTBackup.

Dans un premier temps, vous devez installer la fonctionnalité de sauvegarde car, par défaut, elle ne l’est pas. Utilisez l’assistant Ajout de fonctionnalités (Add Features) dans le Gestionnaire de serveur (Server Manager), puis ajoutez les fonctionnalités de sauvegarde de Windows Server (Windows Server Backup Features), comme illustré à la figure 1. Nous allons employer la sous-fonctionnalité des outils en ligne de commande afin de pouvoir utiliser Windows PowerShell, que nous aborderons plus en détail plus loin dans l’article.

Vous pouvez aussi utiliser les outils en ligne de commande, notamment ServerManagerCMD.exe, pour installer la fonctionnalité :

C:\ servermanagercmd –install backup-features

L’étape suivante vise à identifier les emplacements pour vos sauvegardes. Il est possible de sauvegarder des fichiers vers un partage réseau, un volume local ou un disque dédié, mais pas vers une bande. Néanmoins, au vu de la croissance et de la généralisation des stockages attachés USB, cela ne constitue pas réellement un inconvénient à l’heure actuelle.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 10 Fondamentaux de l’observabilité

Les 10 Fondamentaux de l’observabilité

La définition de l'observabilité, c’est le niveau de compréhension des systèmes complexes que vous gérez, mais concrètement, comment pratiquer l'observabilité avec succès ? Découvrez les 10 Principes fondamentaux de l'observabilité.

Tech - Par Jeffery Hicks - Publié le 29 août 2011

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT