> Tech > Sharepoint et Infopath: un puissant duo

Sharepoint et Infopath: un puissant duo

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

XML. Pour le professionnel, l’avantage de ces fichiers de formulaires par rapport aux autres types de fichiers (comme les documents Microsoft Office Word 2003) est évident : les fichiers de formulaires sont structurés et homogènes. Comme le standard XML se concentre principalement sur le contenu, les fichiers de bibliothèques de formulaires ne s’encombrent pas de divers degrés de formatage et sont de ce fait plus faciles à traiter que les documents Word. Bien entendu, pour créer des fichiers de formulaires, il faut un éditeur XML tel que Microsoft Office InfoPath 2003 Service Pack 2 (SP2). Heureusement, il existe une étroite intégration entre SharePoint Services 2.0 et InfoPath 2003 SP2. Après un bref aperçu d’InfoPath et de son concepteur de formulaires, nous verrons les diverses options et processus associés au déploiement d’un modèle de formulaire InfoPath pour un site SharePoint. Nous verrons aussi quelquesunes des modifications qu’il faudra apporter aux bibliothèques de formulaires après avoir publié le modèle de formulaire.

Sharepoint et Infopath: un puissant duo

En essence, InfoPath est une application qui permet de concevoir et de remplir des formulaires électroniques. Le concepteur de formulaires InfoPath utilise un schéma XML, des contrôles liés aux éléments de schéma, aux connexions de données, à la validation des données et au formatage conditionnel dans un modèle. L’utilisateur final peut renseigner les champs selon ses besoins. Les données du formulaire sont stockées au format XML, pour être ensuite, soit soumises à un emplacement spécifié tel qu’une bibliothèque de formulaires SharePoint, soit sauvegardées sur le lecteur local de l’utilisateur.

Pour créer un formulaire InfoPath, vous pouvez partir de zéro ou de l’un des échantillons de modèles intégrés qui aident à appliquer divers scénarios : reporting d’état, suivi des problèmes et achat. Pour cet article, j’utiliserai le modèle échantillon Status Report pour concevoir le formulaire. Mais vous pouvez utiliser les autres techniques exposées ici pour concevoir des formulaires à partir de tout autre modèle échantillon. En examinant le formulaire Status Report qu’illustre la figure 1, vous voyez certains des contrôles proposés, dont
• une case date et des zones de texte en haut du formulaire
• des boîtes de texte riches dans les sections Summary et Notes
• une liste à puces dans les sections Last Period, This Period et Issues.

Chaque contrôle est lié à un élément de la source de données du formulaire. Cette source de données est associée à un schéma XML, lequel identifie la structure du fichier de formulaires et les types de données des éléments individuels. Quand les utilisateurs entrent des données dans un formulaire, celles-ci respectent les règles spécifiées dans le schéma XML associé.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Gestion des données Cloud

Guide de Gestion des données Cloud

Découvrez comment OuiCar utilise la solution New Relic sur AWS pour réduire le temps de dépannage lié aux problèmes de performance et améliorer de 40 % le temps de réponse en back-end. Avec la solution APM de New Relic sur AWS Marketplace, OuiCar bénéficie d'une vision complète de ses performances système pour tirer le meilleur profit de ses données Cloud.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT