> Tech > La solution virtuelle pour le développement d’un laboratoire

La solution virtuelle pour le développement d’un laboratoire

Tech - Par iTPro - Publié le 02 juillet 2012
email

Une des solutions virtuelles les plus performantes pour le développement et la gestion d’un paramétrage de labo virtuel s’appuie sur une infrastructure centrale constituée d’hôtes Hyper-V groupés par Microsoft System Center Virtual Machine Manager (VMM) et exécutant VMM Self-Service Portal 2.0 par-dessus.

La solution virtuelle pour le développement d’un laboratoire

C’est ce que nous avons utilisé pour configurer notre labo de test virtuel. Les technologies mises en œuvre sont les suivantes :

  • Windows Server 2008 R2 Hyper-V
  • VMM 2008 R2
  • VMM Self-Service Portal 2.0
  • SQL Server 2008 R2
  • Windows Server Update Services (WSUS)
  • Forefront Threat Management Gateway (TMG) 2010

Deux hôtes Hyper-V ont un minimum de deux cartes réseaux physiques chacun (cf. la figure 1). Une carte réseau est connectée au réseau d’entreprise. Une deuxième carte dessert le réseau de labo informatique interne, lequel est isolé du réseau de production. Les deux hôtes sont membres d’un groupe hôte VMM.

Une troisième machine physique (pas nécessairement puissante) exécute VMM et SQL Server 2008 R2, et héberge le serveur Web pour VMM Self-Service Portal. Au sein du labo informatique virtuel, nous avons créé une infrastructure de base minimum. Elle comprend un contrôleur de domaine (DC) Active Directory Domain Services (AD DS) qui fait aussi office de serveur WSUS pour l’environnement interne. La configuration inclut aussi un cluster à deux nœuds SQL Server 2008 R2 virtuel et une VM pour Forefront TMG 2010.

L’infrastructure de base virtuelle est pratique pour quelqu’un qui doit créer de nouvelles VM et souhaite les rattacher à un domaine existant sans se préoccuper des mises à jour Windows Update et de l’installation d’Active Directory ou de SQL Server. Les mises à jour Windows transitent via le serveur WSUS virtuel. Une stratégie au niveau du domaine virtuel configure toutes les machines rattachées afin qu’elles utilisent automatiquement le serveur WSUS. Le serveur Forefront TMG 2010 assure les accès à Internet à partir du réseau interne isolé via le réseau d’entreprise.

La liste des tâches initiales requises pour configurer le labo est longue, mais ne présente pas de complications :

  • Configuration des hôtes centraux avec Windows Server 2008 R2 Hyper-V
  • Installation de Windows Server 2008 R2
  • Contrôle du guide de mise en route d’Hyper-V
  • Configuration du serveur VMM avec Windows Server 2008 R2, SQL Server 2008 R2, VMM 2008 R2 et VMM Self-Service Portal 2.0 (y compris la fonctionnalité de tableau de bord)
  • Installation du serveur VMM
  • Vérification de VMM 2008 R2 Self-Service Portal 2.0
  • Con?guration d’un groupe d’hôtes dans VMM et rattachement à vos hôtes Hyper-V centraux
  • Configuration d’au moins un réseau virtuel, lié à la deuxième carte réseau des hôtes

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 02 juillet 2012