> Tech > Sortie Read80Trace

Sortie Read80Trace

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le fichier output.htm généré par Read80Trace contient des informations d’analyse précieuses, telles que les cumuls par durée de lot, l’activité processeur, ou encore les opérations de lecture et d’écriture. Si la trace a capturé des événements de niveau instruction, le fichier de sortie contient les cumuls par durée d’instruction, l’activité

Sortie Read80Trace

processeur, ainsi que les lectures et écritures. Vous pouvez exploiter cette sortie pour identifier rapidement des requêtes lentes ou gourmandes en ressources sur le système.

L’utilitaire Read80Trace produit en interne des fichiers RML (Replay Markup Language) dénommés SQLnnnnn.rml (ou nnnnn désigne le numéro de l’ID de chaque processus serveur (SPID)) dans le répertoire de sortie. Les fichiers RML sont des fichiers XML qui contiennent des informations détaillées sur chaque SPID, notamment concernant les connexions et requêtes. Les fichiers RML peuvent servir à contrôler comment et à quel moment les commandes sont soumises à un système SQL Server à partir d’un document textuel. RML fait aussi office de passerelle entre Read80Trace, OSTRESS et les utilitaires associés. Vous trouverez plus d’informations sur la conception de RML et les utilitaires associés dans le fichier d’aide de ces derniers.

Lorsque vous exécutez la commande Read80Trace, vous pouvez spécifier n’importe laquelle des trois options suivantes afin d’afficher la sortie de la trace :

• -M — Cette option subdivise le fichier de trace par SPID, de sorte que plusieurs fichiers vont s’afficher (par ex., SPID00051.trc, SPID00052.trc) dans le répertoire de sortie. Cette option est utile si vous devez analyser un problème à partir d’une trace spécifique et que vous connaissez le SPID du processus concerné.

• -r## — Si vous avez un grand nombre de fichiers de trace générés séquentiellement au moyen de l’option TRACE_ FILE_ROLLOVER dans la procédure sp_trace_create, ils seront nommés nomfichier.trc, nomfichier_1.trc, nomfichier_2.trc, etc. Dans ce cas, vous pouvez employer l’option -r## afin de lancer une analyse séquentielle des traces. Les symboles dièse (##) représentent le nombre de fichiers de trace dans la série à la suite du premier fichier de trace spécifié.

• -d nombase_de_données — Vous pouvez utiliser cette option pour spécifier un nom de base de données (au lieu de la base de données par défaut PerfAnalysis), en vue de stocker les informations agrégées. Cette option peut s’avérer utile lorsque vous analysez de multiples fichiers de trace et que vous souhaitez stocker leurs informations dans des bases de données distinctes.

Le fichier d’aide de Read80Trace fournit plus d’informations sur les tables, vues et requêtes employées pour générer l’analyse de trace, ainsi qu’une liste complète de paramètres de l’utilitaire. Comme indiqué précédemment, le fichier d’aide propose une vue d’ensemble de la conception de l’utilitaire et inclut aussi un diagramme de relations d’entités (ER) des tables dans la base de données PerfAnalysis.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010