> Tech > Sous-routine GetSpcDtl

Sous-routine GetSpcDtl

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

En L, nous calculons la position de départ de chaque entrée provenant du décalage et le compteur d'index multiplié par la longueur d'enregistrement. Le « +1 » nous amène d'un décalage à  une position de départ. Nous appelons ensuite l'API en utilisant le prototype UsrSpcEnt (section E) pour obtenir l'enregistrement

Sous-routine GetSpcDtl

à  partir de l’espace
mais, cette fois-ci, nous le plaçons dans
la structure de données Qusl0400.
Désormais, nous aurons dans cette
structure, des données ressemblant à 
celles obtenues dans un enregistrement
créé par DspObjD.
Pourquoi ne pas utiliser DspObjD?
On peut le faire pour cette application
(la version originale, écrite voilà 
quelques années, le faisait), mais les
API sont plus rapides, plus souples, et
plus propices à  de futures améliorations.
Nous avons l’enregistrement, il
nous reste à  décider de son utilisation.
Pour un programme ILE, cet enregistrement
ne contient aucune information
source, donc nous exécutons la
sous-routine IlePgm qui doit effectuer
un travail complémentaire. Pour un
programme OPM, nous avons maintenant
des détails source provenant du
programme, aussi nous pourrons exécuter
une sous-routine simple –
OpmPgm – pour traiter ces enregistrements.
Nous différencions les programmes
OPM et ILE en indiquant le
compilateur servant à  créer le programme.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010