> Tech > Sous-routine OpmPgm

Sous-routine OpmPgm

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Avec la sous-routine OpmPgm (en M), nous établissons quelques détails de base dans le fichier de sortie puis procédons à  plusieurs vérifications. En utilisant l'appel prototypé RtvObjD, nous pouvons maintenant vérifier que

  • la bibliothèque source existe (sousroutine ChkLib en N)
  • le fichier source existe (sous-routine ChkFil

Sous-routine OpmPgm

en O)

  • le membre source existe (sous-routine
    ChkMbr en P). Pour cela, nous
    obtenons la description du membre
    en utilisant le prototype GetMbrD
    en section E, qui fournit aussi le tampon
    horodateur du membre)

  • le tampon horodateur du membre
    source correspond à  celui qui se
    trouve dans le programme compilé
    (sous-routine ChkDat en Q)
  • Si l’une de ces étapes échoue, un
    message de diagnostic est créé. Nous
    effectuons ces vérifications comme
    des sous-routines non seulement pour
    la clarté du code mais aussi pour permettre
    à  la sous-routine IlePgm de les
    utiliser. Enfin, un enregistrement est
    écrit dans le fichier de sortie.

    Téléchargez gratuitement cette ressource

    Protection des Données : 10 Best Practices

    Protection des Données : 10 Best Practices

    Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

    Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010