> Tech > SQE et statistiques

SQE et statistiques

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

iSeries Navigator offre une interface graphique pour visualiser la collecte statistique ainsi que pour gérer et collecter des statistiques. Cette interface graphique est fondée sur la nouvelle API OS/400. Pour plus de détails sur les statistiques et les interfaces associées, voir le SQE Redpiece (SG24-6598).
Bien que les collectes statistiques

SQE et statistiques

fournissent des statistiques semblables
à  celles que l’on extrait des index et des fichiers logiques avec clés, ces collectes
sont très différentes en termes
de stockage et de maintenance. Une
collecte statistique pour une colonne
ne demande que 12 K de stockage environ,
indépendamment de la taille de
la table. Les statistiques ne sont pas
mises à  jour et maintenues quand les
données de la table changent, donc la
possession d’une collecte statistique
est bien moins lourde que la maintenance
d’index.
L’activité base de données qui se
produit sur la table peut rendre obsolètes
les statistiques. C’est pourquoi le
gestionnaire statistique rafraîchit aussi
automatiquement ces statistiques.
Pendant l’optimisation des requêtes, le
gestionnaire statistique vérifiera si les
statistiques sont périmées. Elles sont
jugées périmées s’il y a plus de 15 % de
changement dans les données de la
table par suite d’insertions, de mises à 
jour et de suppressions. Quand une
statistique périmée sera constatée, le
gestionnaire statistique soumettra une
requête d’arrière plan pour rafraîchir la
statistique.
Quand on se prépare pour V5R2 et
SQE, il faut tenir compte du comportement
par défaut de l’optimiseur SQE et
du gestionnaire statistique. Par rapport
à  CQE, SQE tolère moins une stratégie
d’indexation médiocre ou non existante.
Il peut en résulter que des requêtes
qui fonctionnent de manière
acceptable dans CQE, fonctionnent
beaucoup moins bien avec SQE. Pour
pallier cette différence de comportement
par défaut, il y a deux moyens
principaux.
Premièrement, vous pouvez accepter
la performance « première exécution
» de vos requêtes et attendre que
les statistiques soient collectées automatiquement
par le système. Les exécutions
de requêtes suivantes devraient
s’effectuer bien mieux après
que les statistiques soient collectées et
mises à  disposition de l’optimiseur
SQE.
Deuxièmement, vous pouvez revoir
votre stratégie d’indexation et créer des index avant d’exécuter des
requêtes avec SQE. (Pour en savoir
plus à  ce sujet, voir le white paper Indexing
Strategies à  http://www.iseries
.ibm.com/developer/bi/documents/
strategy/strategy.html.) Après vous être
assurés que les bons index sont en
place, vous pouvez envisager de collecter
manuellement les statistiques sur
des colonnes qui ne sont pas les clés
principales des index que vous avez
créés. Le fait de mettre des index et des
statistiques en place proactivement
aura un effet bénéfique sur l’optimisation
de vos requêtes sans attendre que
la collecte statistique automatique se
termine.
Pour que SQE offre en permanence
une bonne optimisation des requêtes,
il vous faut une excellente stratégie
d’indexation et de statistiques.
Bien que les statistiques soient très
utiles pendant l’optimisation, on ne
peut pas les utiliser pour balayer ou
trier des données pendant l’exécution
des requêtes.
Par ailleurs, une bonne stratégie
d’indexation n’est pas seulement bénéfique
pour les statistiques mais obligatoire
pour une exécution rapide et
efficace. Par conséquent, vous ne devez
créer une collecte de statistiques
que pour remplacer des index là  où un
index a été créé uniquement pour
fournir des statistiques à  l’optimiseur
de requêtes. Dans les cas où un index
assure l’accès rapide et efficace à  un
ensemble de lignes, DB2 UDB continuera
à  s’appuyer sur l’indexation tant
pour les statistiques que pour l’accès
aux données.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010