> Tech > SQL Server 2005 marque un tournant décisif dans la sphère du décisionnel (2)

SQL Server 2005 marque un tournant décisif dans la sphère du décisionnel (2)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Coté sécurité, SQL Server 2005 fait également un bon en avant important : amélioration du cryptage des données, cryptage des échanges sur le réseau, meilleure gestion des certificats… Depuis SQL Server 7.0, l’autre axe de développement important de la team Microsoft concerne l’administration et la gestion des performances. Introduit dans

SQL Server 2005 marque un tournant décisif dans la sphère du décisionnel (2)

la version 2005, le « database tuning Advisor » est l’outil qui va permettre de gérer et d’automatiser la performance des serveurs associés à la base de données (recommandation sur les partitionnements, capacité à simuler les améliorations physiques à mettre en oeuvre sur une base de production).

Dans la version 2008, cette logique de performance et de qualité de service a été poussée à l’extrême via l’outil « Resource Governor ». C’est également en 2005, que le Management Studio est devenu, la console d’administration unique de la plate-forme. Avec SQL Server 2008, Microsoft propose la version la plus aboutie de sa plate-forme de Business Intelligence. Axe fort de sa stratégie décisionnelle, l’éditeur a toujours souhaité positionner son ETL par rapport à la concurrence. Depuis son introduction dans SQL Server 7.0, la fonction DTS (Data Transformation Services) est devenue l’une des plus utilisées au sein de SQL Server. Résultat, dans la version 2005, l’éditeur a totalement réécrit DTS comme du code.NET et marque ainsi la naissance de « Integration Services ».

Les process d’extraction, de transformation et de chargement de données sont dès lors gérés comme des processus. Lancé début 2004 sous la forme d’outils téléchargeables sur le Web pour SQL Server 2000, « Reporting Services » dans sa version 2005, est totalement intégré au SGBD et devient l’outil de référence pour la création, la distribution et la gestion de rapports en modèle pull ou push et dans une gamme très étendue de formats. La version 2005 introduit également « Report Builder » un outil qui permet à des utilisateurs non techniques de créer des rapports d’analyses avec des possibilités de navigation continues. Ce sera la chronique annoncée de la démocratisation de la Business Intelligence par Microsoft, qui se poursuivra de manière encore plus prononcée dans la version 2008 avec l’intégration des rapports au format Word et Excel et d’un nouveau créateur de rapport totalement orienté utilisateurs.

De son côté, « Analysis Services 2005 s’est enrichie de fonctions d’analyses temps réel, d’indicateurs de performances (PKI), de modélisation libre et de haute disponibilité du moteur OLAP. Dans la version 2008, Analysis Services devient accessible en architecture scale-out et l’analyse prédictive offerte à des non statisticiens, via Excel.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Dans ce livre blanc, nous vous donnons les clés pour concevoir votre projet de dématérialisation RH. Vous découvrirez chacune des étapes qui vous permettront d’apporter de nouveaux services aux collaborateurs, de vous adapter aux nouvelles pratiques et de renforcer la marque employeur.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010