> Tech > Suivi de la croissance des tables

Suivi de la croissance des tables

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

nécessaire, l’index existant à l’étape 5, en fonction des valeurs de seuil courantes dans la table OBJECT_LIST.
La tâche utilise la procédure stockée p_ins_OBJECT_ LIST afin de remplir la table OBJECT_LIST avec les valeurs de seuil par défaut pour la densité d’analyse (80 pour cent) et la fragmentation d’analyse logique

(10 pour cent). Ces valeurs par défaut constituent une ligne de base générique pour toutes les tables ; vous pouvez modifier les valeurs une fois table OBJECT_LIST remplie. Cette dernière contient uniquement un enregistrement pour chaque index et ne contient pas d’enregistrements d’historique.

La tâche remplit ensuite la table OBJECT_DATA avec les résultats de DBCC SHOWCONTIG qui ont été stockés dans STAGE_OBJECT_DATA à l’étape 1. La table OBJECT_DATA contient un nouvel enregistrement pour chaque index dès que vous exécutez la tâche DBCC SHOWCONTIGDEMO, et la table STAGE_OBJECT_DATA contient la vue actuelle des tables et des index. A chaque exécution, l’utilitaire de réindexation compare la table intermédiaire et la table OBJECT_DATA afin de déterminer si des index ont été supprimés ou sont obsolètes et pour mettre à jour OBJECT_DATA avec les nouveaux enregistrements, afin de conserver un historique des index.

Enfin, la tâche se sert de la procédure stockée p_REINDEX_CHECK, créée par le listing Web 3, afin de vérifier les résultats de densité d’analyse et de fragmentation d’analyse logique de DBCC SHOWCONTIG pour chaque index par rapport aux valeurs de seuil de la table OBJECT_LIST.

Cette procédure stockée utilise un curseur afin de sélectionner chaque table et index dans Northwind, puis compare les valeurs courantes des tables avec les valeurs de seuil fixées. La tâche se sert de la commande DBCC REINDEX pour reconstruire les index ayant une densité d’analyse inférieure à 80 pour cent et une fragmentation d’analyse logique supérieure à 10 pour cent. Ensuite, elle écrit les résultats de la comparaison dans un fichier texte consultable dans Enterprise Manager ; il suffit de sélectionner l’étape 5 de la tâche, de cliquer sur l’onglet Advanced, puis de cliquer sur View. La figure 1 illustre une partie de la sortie de DBCC SHOWCONTIG pour l’ID d’index 3 de la table Orders de Northwind. Il s’agit d’un exemple du type de résultats qui s’affichera lors de l’exécution de la tâche. A l’étape 5, la tâche DBCC SHOWCONTIGDEMO réindexe automatiquement la table Orders car les résultats de DBCC SHOWCONTIG sont en dehors des seuils définis dans la procédure stockée p_ins_OBJECT_ LIST. Gardez à l’esprit que si le seuil par défaut de 80 pour cent pour la densité d’analyse ne convient pas pour un index spécifique, vous pouvez modifier la valeur dans la table OBJECT_LIST.

Suivi de la croissance des tables
Outre le fait qu’elle sert de référentiel pour les données DBCC SHOWCONTIG de l’utilitaire, la table OBJECT_TABLE
sert également à l’analyse de la croissance des tables. Comme la tâche DBCC SHOWCONTIGDEMO insère un nouvel enregistrement dans cette table chaque fois qu’elle s’exécute, vous pouvez suivre l’utilisation des tables et des index au fil du temps. Par exemple, le champ count_rows de la table OBJECT_DATA affiche le nombre de lignes de chaque table dans la base de données Northwind, de sorte que vous pouvez calculer la croissance d’une table donnée lorsque vous exécutez la tâche et collectez les enregistrements. Si vous avez planifié une exécution hebdomadaire de la tâche, vous pouvez calculer le nombre moyen de lignes ajoutées à chaque table sur une base hebdomadaire, mensuelle et annuelle.

Le recours à cet utilitaire sur vos systèmes de production vous aidera à réduire au minimum les périodes d’arrêt liées à la maintenance et à suivre la croissance des tables de votre base de données. L’exemple de tâche présenté dans cet article utilise les statistiques de densité d’analyse et de fragmentation d’analyse logique de DBCC SHOWCONTIG afin de déterminer à quel moment reconstruire un index. Mais il est très facile de modifier la tâche afin d’inclure un ou plusieurs autres champs comme critères déterminants. Vous pouvez également écarter (filtrage) toute table qui ne remplit pas certains critères, tels qu’un nombre minimum de pages, ce qui vous évitera de reconstruire les index de petites tables n’ayant qu’une seule extension.

Téléchargez cette ressource

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

Ce livre blanc décrit les différents aspects indispensables pour la mise en place d’une approche SD-WAN sécurisée et de confiance. Ce document s’adresse aux consultants et responsables sécurité des systèmes d’information pour bien comprendre les enjeux du Trusted SD-WAN à l’heure de la transformation numérique des entreprises.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010