> Tech > Surveillance des serveurs

Surveillance des serveurs

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Un équilibreur de charge surveille constamment la charge et l'état de santé des serveurs Web administrés et utilise les informations recueillies pour sélectionner le serveur disponible qui répondra le mieux à  la requête d'un client. Ils disposent pour cela de deux méthodes : la surveillance externe et la surveillance interne.

Pour surveiller un serveur extérieurement, l’équilibreur de charge calcule le
temps de réponse d’un serveur en lui adressant une requête et en attendant une
réponse.
Le moyen le plus simple pour effectuer cette surveillance extérieure consiste
à  utiliser un ping ICMP (Internet Control Message Protocol), qui teste la disponibilité
d’un serveur et la durée de l’aller-retour entre le serveur et l’équilibreur de
charge. S’il ne reçoit pas de réponse du serveur après plusieurs pings consécutifs,
l’équilibreur de charge suppose que le serveur n’est pas disponible. Habituellement,
les administrateurs connectent les serveurs Web directement à  l’équilibreur de
charge.

Ainsi, si le temps de réponse de réponse aller-retour est long, l’équilibreur
de charge sait que le serveur est très occupé.

Toutefois, le ping ICMP ne teste que la pile IP d’un serveur. Il ne peut pas surveiller
l’état de santé de la pile TCP utilisée par HTTP. Pour vérifier le bon fonctionnement
de cette dernière, l’équilibreur de charge tente d’établir une connexion TCP,
ce qui nécessite l’établissement d’une liaison à  trois voies avec le serveur.
Pour cela, il envoie au serveur un paquet TCP avec le bit SYN réglé sur la valeur
1.
Si l’équilibreur de charge reçoit en retour du serveur un paquet TCP avec le bit
SYN de valeur 1 et le bit ACK de valeur 1, il envoie un autre paquet TCP avec
le bit SYN réglé sur la valeur 0 et le bit ACK sur la valeur 1. Une liaison complètement
établie signifie que la pile TCP du serveur se porte bien.
Une fois la liaison terminée, l’équilibreur de charge élimine immédiatement la
connexion pour économiser des ressources du serveur. L’équilibreur de charge peut
estimer les performances de la connexion TCP en fonction du temps nécessaire à 
une liaison à  trois voies pour se terminer.

Outre le test des piles de protocoles, un équilibreur de charge sophistiqué peut
surveiller le temps de réponse et la disponibilité d’un serveur Web et de ses
applications en envoyant une requête HTTP pour demander du contenu ou une URL.
Par exemple, supposons que la page d’accueil de web1.acme.com soit index.htm.
L’équilibreur de charge de la figure 1 peut lancer une commande HTTP Get pour
demander le contenu de index.htm sur web1.acme.com.
S’il reçoit du serveur Web un code de retour 200, la page d’accueil sur web1.acme.com
est disponible. L’équilibreur de charge mesure le temps de réponse en vérifiant
le délai entre l’envoi de la requête de contenu et la réception du code de retour.
Bien que permettant d’obtenir des informations utiles, la surveillance externe
n’apporte que des informations limitées, voire aucune information sur plusieurs
aspects importants du statut d’un serveur, notamment les ressources CPU, la mémoire,
le bus système, le bus d’E/S, les cartes réseau et autres ressources du système
et des applications.
Des informations aussi détaillées sur la charge du serveur ne peuvent être fournies
que par la surveillance interne d’un serveur.

Pour cela, l’équilibreur de charge utilise un agent de surveillance interne, qui
réside physiquement dans chaque serveur, surveille son état et le rapporte à  l’équilibreur
de charge.

Certains éditeurs proposent des outils de scripting permettant d’écrire des utilitaires
de surveillance interne pour les applications Web. La surveillance interne est
communément répandue pour les équilibreurs de charge de type logiciels, mais peu
utilisée par ceux du type dispositif matériel et commutateur.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Cloud Privé Hébergé

Guide de Cloud Privé Hébergé

Comment permettre aux entreprises de se focaliser sur leur cœur de métier, de gagner en agilité, réactivité et résilience en s’appuyant sur un socle informatique performant, évolutif et sécurisé ? Découvrez les avantages des solutions de Cloud Privé hébergé de la CPEM.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010