> Tech > Terminal Services ou VNC ?

Terminal Services ou VNC ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

A la lumière de la technologie Terminal Services intégrée de Win2K, les administrateurs Win2K doivent-ils s'intéresser à  VNC ? Bien sûr !

Dans un pur environnement Win2K, Terminal Services est probablement la meilleure réponse. Après tout, il est gratuit, intégré dans le CD-ROM Win2K Server et il permet une bonne

administration à  distance. Mais, de nos
jours, très peu d’environnements sont
construits autour d’un OS. Le principal
avantage de VNC est son support polyvalent,
qui vous permet d’utiliser un
client d’administration à  distance pour
administrer des serveurs sous Win2K,
NT, Linux, et diverses moutures d’Unix.
Ce genre de souplesse est difficile à 
dépasser, surtout gratuitement.

Du point de vue des performances,
VNC et Terminal Services offrent tous deux une administration à  distance discrète.
Tous deux utilisent en principe
une fraction de la CPU, très peu de mémoire,
et pratiquement pas d’I/O
disque supplémentaire. Ils sont nettement
supérieurs à  la plupart des solutions
orientées desktop (pcAnywhere
de Symantec, par exemple). VNC offre
également une grande sécurité en utilisant
un protocole d’authentification
challenge-handshake pas différent de
MSCHAP (Microsoft Challenge
Handshake Authentication Protocol),
le protocole d’authentification natif de
NT. De plus, VNC et Terminal Services
offrent tous deux un client de type
Windows CE, annonciateur d’une
administration à  distance vraiment
portable.

Toutefois, VNC et Terminal
Services présentent quelques différences
importantes dans quatre domaines
: contrôle desktop à  distance,
support du produit, restrictions par
rapport à  l’OS et vitesse.

Contrôle desktop à  distance.
Comme je l’ai dit plus haut, VNC ne
fournit qu’un desktop contrôlé à  distance,
quel que soit le nombre de
connexions que vous autorisez.
Terminal Services permet à  deux administrateurs
à  distance de se connecter
et il offre à  chacun d’eux son desktop.

Support du produit. Contrairement
à  Terminal Services, qui bénéficie
des puissants services de support de
Microsoft, VNC n’est pas supporté.
Mais vous pouvez télécharger le code
source de VNC afin de personnaliser
l’outil. Le code source de Terminal
Services est évidemment plus difficile à 
obtenir.

Restrictions par rapport à  l’OS.
Le logiciel serveur Terminal Services
n’est disponible que sur Win2K Server
et versions ultérieures. Cependant, le
logiciel client fonctionne sur la plupart
des plates-formes 32 ou 16 bits. Le visualiseur
et le serveur VNC fonctionnent
sur pratiquement tout OS
Windows 32 bits, y compris NT Server
4.0, NT Workstation 4.0 et Win9x. Le visualiseur et le serveur fonctionnent
également sur NT 3.51
(de manière limitée). J’ai même
pu exécuter correctement le
serveur VNC sur .NET Server
beta 3. Le serveur et le visualiseur
VNC fonctionnent également
sur des systèmes Linux et
UNIX.

Vitesse. L’administration à 
distance avec VNC est un peut
plus lente qu’avec Terminal
Services. Vous devrez parfois attendre
pendant que VNC met à 
jour l’affichage de l’écran distant.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010