> Tech > TMC-850 MER

TMC-850 MER

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Il y a plusieurs années, j'ai acheté un lecteur Zip Iomega. A l'époque, NT ne supportait la version port parallèle car ses drivers de port parallèles ne supportaient pas les opération bidirectionnelles. J'ai donc acheté la version SCSI.
J'ai utilisé l'unité avec un contrôleur SCSI 8 bit Future Domain

TMC-850 MER

TMC-850 MER qui
me restait d’une unité de CD-ROM externe obsolète. Comme NT 4.0 et 3.51 ont des
drivers pour cette carte, mon unité Zip a fonctionné à  merveille. Je ne m’attendais
donc pas à  rencontrer de problème avec Windows 2000 Professional.

Mais les problèmes de drivers ne sont pas les seules causes des migraines que
peuvent poser les périphériques matériels. Les cartes contrôleur TMC-850 sont
sorties avant le PnP, et elles nécessitent des paramétrages directement sur les
jumpers.

Bien sûr, j’ai depuis bien longtemps perdu la documentation qui accompagnait la
carte, j’ai donc dû passer un bon moment pour retrouver l’information online.
J’ai fini par découvrir un fichier bitmap représentant la carte. Avec l’aide du
Gestionnaire de périphériques de Windows 2000, j’ai changé l’IRQ de ma carte audio
pour pouvoir insérer la carte TMC-850. Une fois l’IRQ modifiée et les jumpers
en place, j’ai installé physiquement la carte et rallumé le système. Malheureusement,
je n’étais pas encore au bout de mes problèmes. Windows 2000 Professional offre
plusieurs fonctions nouvelles qui simplifient, dans la plupart des cas, l’insertion
de nouveaux composants matériels. Lorsque l’on ajoute un nouveau périphérique
PnP, Windows 2000 Pro vous demande le driver. Pour les matériels hérités tels
que la carte TCM-850, il faut cliquer sur l’applet Ajout de périphérique du panneau
de configuration.
L’applet commence par détecter les périphériques PnP, puis utilise le même type
de logique de détection que celle utilisée par la procédure d’installation de
Windows 2000 pour rechercher les composants matériels existants. On peut en outre
spécifier manuellement une unité spécifique.

Dans mon cas, la recherche automatique n’a pas pu détecter la carte TCM-850. J’ai
donc spécifié manuellement l’unité SCSI et Windows 2000 Pro m’a proposé une liste
de drivers Future Domain. Cette liste ne comportait cependant pas la TCM-850.Après
moult tentatives auprès de Microsoft pour obtenir une explication, il m’a été
répondu que Windows 2000 ne supportait pas la carte TCM-850. J’ai également appris
que le driver de la carte était dans le répertoire \drvlib de Windows NT 4.0 et
que le fichier Lisezmoi indiquait clairement que les futures releases de Windows
NT ne supporteraient pas ce driver. Cependant, j’avais déjà  regardé dans le dossier
\drvlib du CD-ROM de NT 4.0 et n’avais pas trouvé le driver.

D’ailleurs, le fichier lisezmoi n’en parlait pas non plus. Mon contact chez Microsoft
m’a expliqué que le nom du fichier était fd8xx.sys.

Avec cette information, j’ai finalement trouvé le driver dans le dossier \i386
du CD-ROM. Le CD ne comportait pas de fichier oemsetup.inf pour le driver, mais
j’ai trouvé l’information nécessaire à  l’installation de cartes 8 bit Future Domain,
telles que la TCM-850 dans le fichier scsi.inf.J’ai copié fd8xx.sys et scsi.inf
dans un répertoire de mon disque dur et lancé de nouveau l’applet d’Ajout de périphérique.

Cette fois, Windows 200 Pro m’a répondu que j’avais une disquette d’un fournisseur
inconnu et m’a présenté une fenêtre de browser.
J’ai indiqué au système le répertoire contenant fd8xx.sys et scsi.inf. Comme par
magie, la carte TCM-850 est apparue dans la liste. Un message est apparu me prévenant
que le driver n’était pas signé et que Windows 2000 ne pouvait vérifier qu’il
provenait de Microsoft (étonnant dans la mesure où je l’ai copié depuis un CD-ROM
officiel de distribution de NT 4.0), mais le driver s’est installé et fonctionne
parfaitement. J’ai maintenant une unité Zip parfaitement opérationnelle, fonctionnant
avec une carte TCM-850 non supportée.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010