> Tech > Traiter les permissions

Traiter les permissions

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Si vous avez la bonne habitude d’utiliser un compte avec des privilèges limités, l’utilitaire Shutdown ne fonctionnera que si vous l’assortissez de runas.exe (c’est-à-dire, en utilisant la commande Runas pour exécuter la commande Stopcomputer). Pis encore, s’il existe quelques systèmes isolés avec des comptes et des mots de passe distincts,

vous ne pourrez pas les fermer à distance. Vous serez à nouveau « victime » des bonnes pratiques de sécurité.

Le script StopComputer s’accommode, dans une certaine mesure, de restrictions de permissions. Ainsi, si votre compte actuel n’a pas suffisamment de privilèges pour fermer un système distant, vous pouvez néanmoins effectuer la fermeture en spécifiant le nom et le mot de passe de l’utilisateur dont vous voulez fermer le système. Pour cela, exécutez la commande StopComputer et spécifiez le commutateur /u (username) suivi du nom et du mot de passe de l’utilisateur dont vous voulez fermer le système distant, dans le format nom:mot de passe, comme ceci :

stopcomputer /u alibaba:sesame

Les administrateurs système pointilleux sur la sécurité n’aimeront peut-être pas cette méthode, qui a pour inconvénient de dévoiler le nom et le mot de passe de l’utilisateur au regard de quiconque s’approche de votre écran. Si vous ne voulez pas révéler votre mot de passe, vous pouvez entrer uniquement le nom de l’utilisateur sur la commande StopComputer. StopComputer vous invitera alors à entrer un mot de passe qui ne s’affichera pas.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Avec Cloud in One, les entreprises ne gagnent pas uniquement en agilité, en modernisation et en flexibilité. Elles gagnent également en sécurité et en résilience pour lutter efficacement contre l’accroissement en nombre et en intensité des cyberattaques. Découvrez l'axe Cybersécurité de la solution Cloud In One.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010