> Tech > Trois fonctions UDF.

Trois fonctions UDF.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Une fonction définie par l’utilisateur (UDF) peut retourner une valeur scalaire ou une valeur de type table. Une valeur scalaire renvoyée correspond généralement au paramètre de sortie d’une procédure stockée. Mais une fonction UDF nécessite la déclaration de ce type de données dans sa clause RETURN. La fonction se sert

de cette clause pour retourner une valeur à l’application appelante. Vous pouvez, en option, passer un ou plusieurs paramètres à une fonction UDF.

Comme ce type de fonction ne peut retourner qu’une seule valeur, il en faut trois pour accomplir la même opération qu’avec la procédure stockée upDiscontinuedProducts. Dans le contexte de notre application, la procédure stockée est plus robuste, mais son code est plus complexe que celui de chacune des trois fonctions UDF individuelles. Par ailleurs, vous pouvez référencer la valeur de retour d’une fonction UDF renvoyant une table dans une clause FROM. En revanche, le langage T-SQL ne gère pas le référencement de l’ensemble de résultats d’une procédure stockée dans une clause FROM.

Le listing 2 présente la première fonction UDF, intitulée ufProductsInCategory, laquelle renvoie le nombre total de lignes de la table Products correspondant à la valeur de paramètre @CategoryID passée par une application appelante à la fonction UDF. Le code du listing commence par supprimer toute version antérieure de l’UDF. Comme les procédures stockées et fonctions UDF peuvent appliquer un code identique pour supprimer un objet existant antérieurement, il est judicieux de les différencier en leur attribuant des noms distincts.

Le code pour la deuxième fonction UDF, ufDiscontinuedProductsInCategory, est pratiquement identique au code du listing 2, mais cette fonction renvoie un décompte se limitant aux produits arrêtés dans une catégorie. Pour créer la fonction UDF ufDiscontinuedProductsInCategory, changez simplement les références de nom dans les instructions DROP et CREATE, et remplacez l’instruction SELECT du listing 2 par le code suivant :

SELECT COUNT(*) FROM Northwind.dbo.Products AS np WHERE np.CategoryID = @CategoryID AND Discontinued = 1

Le listing 3 présente la troisième fonction UDF, ufDiscontinuedProductRowsInCategory, dont la valeur est du type table. Elle renvoie un ensemble de lignes référençables via la clause FROM d’une instruction SELECT. Notez que la clause RETURN de la fonction UDF spécifie un type de données table. Cette clause inclut une instruction SELECT, qui remplit la variable table et qui est identique à l’instruction SELECT de la procédure stockée upDiscontinuedProducts.

Téléchargez cette ressource

Checklist de protection contre les ransomwares

Checklist de protection contre les ransomwares

Comment évaluer votre niveau de protection contre les ransomwares à la périphérie du réseau, et améliorer vos défenses notamment pour la détection des ransomwares sur les terminaux, la configuration des appareils, les stratégies de sauvegarde, les opérations de délestage... Découvrez la check list complète des facteurs clés pour améliorer immédiatement la sécurité des terminaux.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010