> Tech > Un mode opératoire complexe

Un mode opératoire complexe

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

On le voit, il faut tenir compte de beaucoup de facteurs pour convertir des opérations MOVE anciennes en codes en format libre - et nous n'avons pas encore parlé de MOVEA. La figure 4 récapitule les outils nécessaires, selon les types de données des champs Source et Result.

Quand vous passez de MOVE au
format libre, testez chaque conversion
soigneusement. En effet, certaines des
alternatives risquent de ne pas fonctionner
exactement de la même manière
dans tous les cas. Avec des
expressions numériques, on risque de
buter sur des problèmes de débordement
n’existant pas dans MOVE.
En cas de difficultés, il faut se souvenir
qu’on peut mélanger le format
libre et le format fixe. On peut ensuite
conserver l’opération MOVE en format
fixe occasionnel mais bénéficier des
avantages du format libre pour le reste
du programme. Malheureusement, il
faudra suspendre temporairement le
format libre par une directive de compilateur
/END-FREE puis le relancer
avec /FREE après le MOVE. La figure 5
montre comment faire cela. Le résultat
est peu élégant et il vaudra mieux
l’éviter
Un simple changement apporté au
compilateur peut enjoliver le mélange.
Comme tout le code en format libre
doit être blanc dans les colonnes 6 et 7,
IBM pourrait sûrement conférer au
compilateur l’intelligence de comprendre
la différence entre le format
libre et le format fixe sans les encombrantes
directives /FREE et /ENDFREE.
Après tout, le compilateur sait
générer une erreur si on essaie de coder
une spécification en format libre
dans les colonnes 6 et 7 ; ne pourrait-il
pas être assez intelligent pour reconnaître
un C en colonne 6 comme une
ligne en format fixe ?
Peut-être un jour. Mais, pour l’instant,
tant que RPG n’est pas capable de
cela, il faudra biaiser.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010