> Tech > Un modèle pour le reporting et l’analyse

Un modèle pour le reporting et l’analyse

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

UDM combine le meilleur du reporting OLAP traditionnel et du reporting relationnel, et propose un modèle unifié, à  partir duquel vous pourrez répondre à  tous vos besoins d'analyse et de reporting. Ce modèle flexible permet d'accéder à  des données de multiples sources hétérogènes, y compris les bases de données OLTP

Un modèle pour le reporting et l’analyse

et les entrepôts de données. Par l’intermédiaire
d’UDM, les utilisateurs peuvent en outre accéder
à  toutes les données, jusqu’au niveau de transaction le plus
détaillé. Avec la mise en cache proactive d’UDM, vous pouvez
définir des stratégies afin de trouver le meilleur compromis
entre les performances et le besoin d’obtenir des informations
en temps réel ou pratiquement en temps réel, sans
avoir à  gérer explicitement un référentiel MOLAP (Multidimensional
OLAP) distinct. Par ailleurs, vous êtes en mesure
de définir un modèle utilisateur final riche avec des calculs
analytiques complexes, afin de bénéficier d’un reporting
interactif, maîtrisé. D’autres informations sur UDM et des
améliorations apportées par le composant Analysis Services
de Yukon seront publiées dans les prochaines
éditions de SQL Magazine.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010