> Tech > Un OS ouvert

Un OS ouvert

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

En fait, les trois OS d'IBM: i,p et z deviendraient d'un seul coup des systèmes d'exploitation dématérialisés et ouverts par inter-opérabilité.
Dans l'hypothèse où la machine de convergence pourrait être commercialisée séparément, si l'on considère le seul cas de l'i5/OS, nous pouvons dire que l'OS/400 perd deux de ses plus

Un OS ouvert

gros
défauts qui sont respectivement: matériel
cher et système d’exploitation propriétaire.
Donc, l’i5/OS deviendrait un
système ouvert dont le matériel serait
commercialisé à  un prix égal aux autres,
bénéficiant ainsi indirectement de la
concurrence du dynamique marché
mondial des serveurs.
Autre conséquence et non des
moindres: l’i5/OS et surtout l’i6/OS sera
considéré comme étant un mainframe.
Effectivement, du fait de la dématérialisation
des OS, l’i6/OS devrait couvrir
non seulement la gamme des moyens
systèmes mais aussi les mainframes. Or,
ce qui distinguait jadis un mainframe
d’un moyen système se situait au niveau
de la taille de la machine, du nombre
d’utilisateurs en ligne et de la capacité
de stockage. Nous savons qu’IBM tire
de gros revenus de ses mainframes qui
gèrent 80% des données de gestion
mondiales en volume avec des terminaux
en mode caractères. Nous comprenons
mieux maintenant pourquoi
IBM proposait les serveurs iSeries en
deux versions: version Standard et version
Entreprise à  capacité interactive
5250 d’un prix beaucoup plus élevé.
Avec la dématérialisation des OS, ce qui
distinguera un mainframe d’un serveur
batch sera uniquement la capacité interactive
et non le matériel.
Cependant, nous savons que les
progiciels i5/OS peuvent être webisés
avec des produits comme JACI 400 ou
WebFacing afin de ne pas consommer
de capacité interactive. Un client p5/OS
pourra installer un progiciel i5/OS ainsi
webisé dans une partition logique de la
machine de convergence avec le moteur
de virtualisation. Sur un p5/OS édition
standard, le produit ainsi webisé
pourra concurrencer les progiciels
Windows avec comme argument la fiabilité,
le coût de possession et l’absence
de déploiement sur le poste client qui
viendront compenser un look moins
sexy. Ce même progiciel pourra également
fonctionner sur z6/OS dans une
partition logique i5/OS directement en
5250 ou webisé à  la volée avec HATS ou
Minos Web. Notons que le produit
HATS est commun au flot 5250 ou 3270
comme quoi la convergence ne se limite
pas qu’au matériel…

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010