> Tech > Un plein écran d’avance

Un plein écran d’avance

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le premier jeu de test consistait à  afficher et réafficher un plein écran d'informations par le biais d'une ligne à  128 Kbps. J'ai créé l'écran en copiant et en collant un bureau Windows dans un fichier bitmap Windows. Puis j'ai utilisé le programme graphique Polyview de Polybytes pour afficher le

Un plein écran d’avance

fichier en mode plein écran. Ces tests simulent le démarrage de l’environnement du bureau, le démarrage d’applications en plein écran, et le passage de l’une à  l’autre des applications plein écran. C’est là  qu’interviennent les performances de réaffichage. Nous avons commencé le test sur le terminal Wyse Winterm, comme le montre le Tableau 1.Les résultats du Tableau 1 montrent que le client RDP offre de meilleures performances pour les opérations d’affichage et de réaffichage plein écran. Le Tableau 2, quant à  lui, montre ce qui s’est passé quand j’ai répété les tests sur un PC Win95 exécutant les clients ICA et RDP.Dans le cas du Tableau 2, le client ICA a perdu encore plus de terrain, et se laisse nettement distancer par le client RDP. Nous avons ensuite réexaminé les chiffres de l’affichage et du réaffichage plein écran, mais en diminuant la vitesse de la ligne à  64 Kbps. A cette vitesse, le client ICA en mode compressé a comblé l’écart avec le client RDP, comme le montre le Tableau 3. Le client RDP avait un léger avantage en raison de sa rapidité de réaffichage. Le client RDP a un meilleur algorithme de traitement cache/écran que le client ICA. Le Tableau 4 montre que le PC Win95 a donné des résultats similaires.Comme le montre le Tableau 4, le client RDP tournant lentement l’a incontestablement emporté. Entre nous, je dois dire que j’ai eu du mal à  comprendre pourquoi le client ICA pour Windows 32 bits est moins efficace que le client ICA pour Windows CE (on aurait pu s’attendre à  des résultats contraires).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010