> Tech > Une accumulation de petits changements

Une accumulation de petits changements

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

SP2 comporte plusieurs ajustements mineurs mais importants. Leur effet cumulé porte ses fruits à  long terme.

La fin de Rosebud. Plusieurs produits Microsoft (dont Exchange 2000 SP1 et versions antérieures) utilisent Rosebud, une interface fournisseur d'OLE générique, pour communiquer avec WebDAV (WWW Distributed Authoring and Versioning). Le snap-in Public Folder

Une accumulation de petits changements

d’ESM utilise Rosebud
pour communiquer avec des dossiers
publics pré-SP2, mais l’expérience a
démontré les lacunes de cette organisation.
Les administrateurs ont signalé
qu’ESM peut manquer de réaction
quand ils accèdent à  des dossiers publics
et qu’ESM affiche des messages
indéchiffrables quand il ne peut pas accéder
aux propriétés d’un dossier public.
Les problèmes sont encore plus
fréquents quand la hiérarchie des dossiers
publics est vaste et distribuée, et beaucoup d’erreurs sont provoquées
par des autorisations insuffisantes. En
réponse, SP2 remplace Rosebud par
des appels WebDAV directs, améliorant
ainsi la réactivité et donnant à 
Exchange une plus grande maîtrise sur
le type et la qualité des messages d’erreur
générés.

Reporting automatique des
erreurs
. SP2 prend en charge
Microsoft Error Reporting. Cet outil essaie
de détecter des erreurs dans les
composants de code cruciaux, puis
fournit automatiquement les détails à 
Microsoft par l’intermédiaire d’une liaison
HTTPS (HTTP over Secure Sockets
Layer) sécurisée. (Pour plus de détails
sur l’outil et la politique de confidentialité
en matière de collecte de données
de Microsoft, voir http://watson.
microsoft.com/dw/1033/dcp.asp.)
Les données sont recueillies dans une
base de données et peuvent générer
des entrées dans le système de détection
de bogues de Microsoft. L’idée est
de capturer les données directement
sans passer par plusieurs niveaux d’interaction
humaine, afin que Microsoft
puisse reconnaître et traiter rapidement
les tendances de fiabilité des
composants d’adresse et les bogues
spécifiques.

SP2 met à  niveau les services
Information Store et System Attendant
pour incorporer les sondes nécessaires
à  l’appui d’Error Reporting. La fonction
est désactivée par défaut. Pour l’activer,
il faut ouvrir la boîte de dialogue
Properties du serveur Exchange, aller à 
l’onglet General et cocher la case
Automatically Send Fatal Service Error
Information to Microsoft. Si un problème
survient après que vous ayez activé
Error Reporting, l’outil vous demandera
de lui laisser envoyer des
données à  Microsoft.

RPC à  LDAP. Pour les serveurs qui
fonctionnent dans des configurations
frontal/back-end, SP2 remplace (par
des appels LDAP) les requêtes RPC que
les versions antérieures utilisaient
pour trouver les GC. Ce changement peut sembler peu important, mais les
RPC utilisent en principe le mappage
de port dynamique, ce qui les rend difficiles
à  configurer et à  contrôler dans
une zone démilitarisée (DMZ). On
peut attribuer LDAP à  un port connu,
pour pouvoir configurer un environnement
plus gérable.

Moins d’attente. SP2 introduit le
traitement asynchrone pour permettre
au service Transport Engine de traiter
les messages pour livraison locale sans
attendre que le Store libère un thread.
(Le traitement synchrone cause parfois
une livraison locale lente.) De ce fait,
les utilisateurs d’Outlook ne constateront
pas la légère suspension qui se produit parfois quand Exchange délivre
des messages dans le Store, et les
messages seront délivrés plus rapidement
sur un serveur.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010