> Tech > Une solution peu classique

Une solution peu classique

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le choix s'est finalement porté sur les briques logicielles de F.I-T (France Inter-Tools), solution qui a la caractéristique principale de se modeler à  l'environnement dans lequel elle est installée. A mi-chemin entre produits standards et logiciels spécifiques, ce sont des modules réduits et ouverts, répondant à  des besoins très précis

Une solution peu classique

et
venant s’empiler les uns sur les autres. Constitution du référentiel des traitements,
propagation des données, transformation de code, extracteur de base de données,
contrôle qualité sont quelques exemples de ces briques logicielles. Chaque module
fonctionne soit indépendamment, soit avec les autres.
Dans tous les cas, il a la faculté de venir se brancher sur les outils existants
de l’entreprise : le moteur subsiste, mais c’est la carrosserie qui s’adapte à 
l’environnement. Cela permet au service informatique de continuer avec ses outils
propres et d’élargir son domaine d’action sans investir de temps sur des développements
non directement productifs.

L’installation des logiciels s’est déroulée très rapidement, pour atteindre directement
le coeur du problème, c’est-à -dire comment rendre les fichiers et programmes conformes
AN 2000. Quelques journées d’analyse ont suffi pour déterminer le meilleur chemin
à  suivre et avoir une application conforme AN 2000 en minimisant bien sûr la tâche
comme les risques.

Une exploitation optimale des nombreuses possibilités de l’OS/400 a permis d’éradiquer
complètement les problèmes d’index, des vues logiques et des tris dans les fichiers
sans modification des structures existantes. Cette analyse a été aidée d’une part
par la qualité de la documentation fournie en standard par IBM, et d’autre part
par le niveau d’expertise des intervenants. Ensuite, “ La personnalisation des
moteurs de transformation fournis par F.I-T a permis ”, précise Kaci Lafdal, “
de réduire de plus de 60% la taille du projet ”.

Le gain a évidemment été observé sur les temps de transformation, puisque seules
subsistaient quelques instructions suspectes dans les programmes. Mais c’est aussi
et principalement sur les temps de tests, tâche probablement la plus délicate
de ces projets AN 2000, que les bénéfices ont été les plus flagrants. La diminution
du nombre d’impacts réels dans les programmes ainsi que le taux élevé d’automatisation
de la transformation ont conjugué leurs effets pour alléger les procédures de
tests.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010