> Tech > Utilisation de la console de reprise

Utilisation de la console de reprise

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Que vous lanciez la CR depuis le CD-ROM, les disquettes d'installation ou depuis l'option CR du boot, il vous faudra vous identifier après avoir démarré la console. Un système muni d'un double boot demandera à  quel OS vous voulez vous connecter (par exemple C:\winnt, D:\winnt), et vous devrez saisir votre

Utilisation de la console de reprise

mot de passe d’administrateur pour choisi. Ensuite, l’invite de commande apparaît.
Tapez help pour obtenir une liste des commandes que la CR supporte. La plupart
seront familières pour les habitués des invites de commandes Windows 2000 Professionnel
ou DOS, mais vous pouvez obtenir des informations sur une commande particulière
en tapant :



help



Par exemple, voici les informations que l’on obtient sur la commande attrib
:



C:\WINNT\help attrib

Affiche ou change les attributs des fichiers.

attrib [+r|-r] [+s|-s] [+h|-h] [+C|-C] nom de fichier

+ Définit un attribut.

– Supprime un attribut.

R Attribut de fichier archive.

S Attribut de fichier système.

H Attribut de fichier caché.

C Attribut de fichier compressé



Cette information est pratiquement le même que celle que vous obtiendriez en
tapant



help attrib



à  une invite de commande Windows 2000. Cependant, il manque à  l’affichage de
la CR l’option pour définir ou redéfinir l’attribut de fichier archive et, à 
la place, il comprend une option pour définir ou redéfinir l’attribut de compression.
L’affichage de la CR est également dénué des options /S et /D pour changer les
attributs dans les sous-répertoires et sous-dossiers. La plupart des commandes
de récupération offrent un sous-ensemble des fonctions dont on dispose lorsque
l’on utilise la même commande depuis une invite de commande Windows 2000.

Plusieurs commandes sont néanmoins spécifiques à  l’invite de commande de la
CR.

Batch. La commande Batch exécute un fichier batch. Cette commande accepte
2 arguments – le nom du fichier batch à  lancer et, en option, un fichier auquel
le système peut envoyer les résultats.



La commande Disable permet d’éviter que des services ou
drivers ne soient lancés lorsque le système boote



Disable. La commande Disable permet d’éviter que des services ou drivers
ne soient lancés lorsque le système boote. On peut utiliser cette commande lorsqu’un
service ou driver plante au cours de l’initialisation. Disable comporte un argument
: le nom du service que vous souhaitez désactiver. (Pour trouver la liste des
noms de services, utilisez Listsvc.) Avant de marquer le service comme désactivé,
il affiche la catégorie de démarrage. Par exemple, si l’on tape :



disable cdrom



le système indique que le type de démarrage était SERVICE_SYSTEM_START. Notez
cette information afin de pouvoir utiliser la commande Enable pour inverser
le processus lorsque vous aurez fini de régler les problèmes.

Diskpart. La commande Diskpart partitionne un disque. Cette commande accepte
des arguments dont vous pouvez obtenir la liste en tapant help diskpart. Cependant,
la façon la plus simple d’utiliser cette commande consiste à  taper :



diskpart

Un écran de texte listera les partitions de votre disque. Utilisez les flèches
vers le haut et vers le bas pour choisir une partition ou de l’espace non partitionné.
Choisissez une partition et tapez D pour effacer la partition. Pour créer une
nouvelle partition dans un espace non encore partitionné, tapez C.

Le système vous demandera de donner une taille à  la nouvelle partition. Lorsque
vous avez fini, tapez Esc pour retourner à  la console. Pour formater les partitions,
vous devez utiliser la commande Format.

Enable. La commande Enable permet aux services et drivers d’être activés
lors de l’initialisation. Cette commande accepte 2 arguments : le nom du service
et le type de démarrage (si l’on ne saisit pas de type de démarrage, ENABLE
affiche une list de types de démarrages valides). Par exemple, si l’on tape
:



Enable cdrom SERVICE_SYSTEM_START



le service cdrom est activé et démarrera à  chaque initialisation.

Exit. La commande Exit ferme la CR et redémarre l’ordinateur.

Expand. Cette commande étend le fichier cabinet (.cab) utilisé par la procédure
d’installation de Windows 2000 Pro. à€ l’invite de reprise, Expand se comporte
comme la version pour invite de commande d’Expand, si ce n’est qu’elle accepte
des arguments légérement différents. Utilisez la commande help expand pour obtenir
plus d’informations sur les arguments disponibles.

Fixboot. La commande Fixboot peut vous sauver de désastres tels que l’installation
de Windows NT 4.0 ou Win9x après avoir installé Windows 2000 Pro – dans ce cas,
on ne peut plus booter Windows 2000 Pro. Fixboot enregistre un nouveau secteur
de boot qui permet dedémarre l’unité de disques. La commande accepte un argument
: la lettre d’unité sur laquelle crées le secteur de boot. Par exemple :



fixboot c:



crée un nouveau secteur de boot sur l’unité C.

Fixmbr. La commande Fixmbr tente de réparer le Master Boot Record (MBR)
de la partition de boot et peut éventuellement permettre de résoudre le problème
lorsque l’ordinateur refuse de démarrer. Cette commande comme unique argument
le nom de l’unité nécessitant un nouveau MBR. Si vous laissez le nom en blanc,
Fixmbr créera le MBR sur l’unité par défaut (généralement votre unité C).



Fixmbr tente de réparer le Master Boot Record de la partition
de boot lorsque l’ordinateur refuse de démarrer



Format. La commande Format reformate un disque défectueux ou formate
une partition que vous créez en utilisant Diskpart. Les seuls arguments acceptés
par la commande Format sont la lettre d’unité, /Q (quick format) et /FS (file
system) qui accepte FAT, FAT32 ou NTFS comme options. Par exemple, la commande
:



Format g: /Q FS:FAT32



Utilise un formatage rapide pour formater l’unité G en FAT32. Si vous ne spécifiez
pas de format de système de fichier, le formatage de fera en NTFS qui ne fonctionne
qu’avec un système Windows 2000, ce qui peut poser des problèmes en cas de double
boot.

Listsvc. Cette commande liste tous les services et drivers sur le système,
ainsi que le type de démarrage. Listsvc peut être utile si votre système tente
de démarrer mais se plante du fait d’un problème de driver. Ecrivez tous les
noms de services et de drivers apparaissant sur l’écran bleu et lancez la CR.
Tapez listsvc et cherchez les noms de services que vous avez notés. Ensuite,
utiliser Disable pour empécher les services suspects de démarrer et tapez exit.
Si le système ne démarre pas, bootez sur la CR et recommencez.

Logon. Dans un environnement à  offrant plusieurs OS pour booter, la commande
Logon permet de se connecter à  une autre partition. Logon liste les partitions,
permet d’en sélectionner une et demande le mot de passe d’administration (cette
procédure est similaire à  celle utilisée pour lancer la CR).

Map. La commande Map liste les lettres d’unités de toutes les unités, ainsi
que les formats qu’elles utilisent, la taille et l’unité physique NT associée
à  chaque drive. Par exemple, pour l’unité C, Map pourrait afficher les informations
suivantes :



C: FAT16 2047 MB \Device\Harddisk0\Partition1



Map accepte également un argument de ligne de commande optionnel : arc. Map
affichera alors le mapping avec l’unité physique au format Advanced RISC Computing,
comem celui que l’on trouve généralement dans le fichier boot.ini :



C: FAT16 2047MB multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)



Systemroot. La commande Systemroot fixe le répertoire courant comme étant
le répertoire système racine de Windows 2000 (généralement c:\winnt).

Les commandes de la console de reprise peuvent être très utiles pour ranimer
les systèmes défectueux. Lorsque rien d’autre ne règle le problème, la CR a
peut-être la solution.


Téléchargez gratuitement cette ressource

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

Découvrez SMART DSI, la nouvelle revue du Décideur IT en version numérique. Analyses et dossiers experts pour les acteurs de la transformation numérique de l'entreprise, Gagnez en compétences et expertise IT Professionnelle avec le contenu éditorial premium de SMART DSI.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010