> Tech > Utiliser une ligne squelette pour accélérer le coding en SEU

Utiliser une ligne squelette pour accélérer le coding en SEU

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Si l'on ne fait rien de particulier quand on utilise SEU (sans prompting) pour entrer les spécifications de calculs de programmes en RPG, quand on insère une nouvelle ligne de calcul, le curseur se déplace sur la nouvelle ligne, dans l'alignement du premier caractère de la ligne au-dessus de la

nouvelle ligne. On tape ensuite le C (en position 6) en amenant le curseur à  l’endroit où doit être tapé le premier facteur ou le code opération. De quoi donner le tournis à  ce pauvre curseur !






Figure A :

Créer une ligne squelette :


0062.00  * ———————————
0063.00
S C q
0065.00 C If Not %EOF(RPTHDRP)


Heureusement, on peut créer sa propre ligne squelette pour accélérer le coding. On commence par créer une ligne de calcul n’ayant que la lettre C en position 6 et on appuie sur Entrée. Ensuite, sans se soucier du fait que la ligne est mise en évidence pour cause d’erreur, on met un S dans la zone numéro de séquence de la ligne. Puis on amène le curseur à  l’endroit où l’on taperait normalement le code opération (position 28 en RPG/400, position 23 en RPG ILE, par exemple) et on appuie sur Entrée (figure A). On obtient ainsi une ligne squelette que l’on pourra supprimer (puisqu’elle est en évidence et erronée) ou compléter avec du code et appuyer sur Entrée.






Figure B :

Utiliser une ligne squelette :


IS
0065.00 C If Not %EOF(RPTHDRP)



 






Figure C :

Modèle de ligne squelette :


0062.00  * ———————————
0063.00
` » » » C q
0065.00 C If Not %EOF(RPTHDRP)


Pour utiliser la ligne squelette, amener le curseur à  l’endroit où il faut insérer du code, coder IS dans la zone numéro de séquence et appuyer sur Entrée pour insérer une ligne squelette (figure B). Le système ajoute une nouvelle ligne prête à  recevoir du code, mais il utilise la ligne squelette comme modèle (figure C). Le C est déjà  là  et le curseur se trouve dans la position du premier caractère de la colonne opcode. Quand on appuie sur Entrée après avoir saisi le code pour cette ligne, une autre ligne squelette apparaît, prête à  utiliser, dans la zone de coding.

On peut inclure dans la ligne squelette n’importe quel code que l’on souhaite répéter au fil du coding des nouvelles lignes de la logique du programme. Ainsi, si l’on code beaucoup d’instructions Eval, on peut inclure le mot Eval sur la ligne squelette et placer le curseur en première position du bloc 2e facteur.

On peut aussi préciser le nombre de lignes à  ajouter à  chaque insertion de la ligne squelette personnalisée. Si l’on indique IS10, par exemple, on trouvera 10 instances de la ligne squelette sur la page de coding. C’est particulièrement intéressant lorsqu’on travaille hors site, sur une connexion lente, parce qu’on peut coder 10 lignes (ou plus) avant d’appuyer sur Entrée pour envoyer les nouvelles lignes de code à  l’AS/400 pour vérification de syntaxe.

Gene Snipes, Consultant
GJK Consulting
Indianapolis, Indiana

Téléchargez cette ressource

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) propose un guide complet pour mettre en place un plan de réponse aux incidents de cybersécurité, nous en avons extrait et détaillé les points essentiels dans ce guide. Découvrez les 6 étapes clés d'un plan de réponse efficace aux incidents de cybersécurité.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010