> Tech > V4R4 et autres histoires

V4R4 et autres histoires

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le très médiatique lancement des AS/400e DSD ne doit cependant pas éclipser le reste des annonces de cet été, tout aussi important, sinon plus, pour de nombreux utilisateurs AS/400. En voici un résumé domaine par domaine.

  • Base de données et Java. DB2 Universal Database for AS/400 et

V4R4 et autres histoires

les améliorations de la base de données annoncées en
février, à  savoir le support des LOB (Large OBjects), des datalinks (les données
stockées dans une colonne ne sont en réalité qu’un pointeur vers un objet
comme un fichier d’image, un enregistrement vocal ou un fichier texte), et
les types et fonctions définis par l’utilisateur, initialement annoncés pour
le quatrième trimestre, verront le jour à  temps, le 29 octobre, sous la forme
d’un paquet de PTF appelé 1999 Database Enhance PAK. Dans le même temps, nous
verrons apparaître un “ AS/400 Developer Kit for Java ” comprenant Java2 et
le JDK (Java Developer Kit) 1.2 de Sun. L’AS/400 sera alors le premier serveur
IBM à  supporter le nouveau kit de développement de Sun. Ces apports à  Java
feront l’objet de PTF distinctes. Ceux qui passeront en V4R4 après le 29 octobre
auront automatiquement ces PTF ; pour les autres, il faudra les demander via
les canaux habituels.

  • Stockage.
  • De nouvelles tours d’extension PCI de 19 pouces, susceptibles de réduire les coûts
    du PCI sur le haut de gamme AS/400, font partie intégrante de ces annonces. Capables
    d’accepter jusqu’à  45 unités de disque, ces tours présentent 12 slots PCI IOA
    et deux slots supplémentaires pour media temporaire, et s’attachent à  l’AS/400
    via un bus optique. Un nouveau contrôleur de disques PCI RAID (#2748) fait aussi
    partie de l’annonce. Equipé d’un processeur intégré plus rapide, il supporte la
    protection par RAID 5, possède un cache rapide de 24 Mo et permet la compression
    des disques. Avec ses trois bus SCSI, il peut accepter jusqu’à  15 unités de disque.
    Enfin, les nouvelles unitésde disque de 8,58 Go Ultra-2 SCSI tournent à  10000
    tours/minute (contre 7200 pour les anciennes, d’où une amélioration des performances
    de l’ordre de 20%) et peuvent être configurées en RAID 5 ou RAID 0 (mirroring).
    IBM affirme que, utilisées conjointement au nouveau contrôleur PCI RAID, ces nouvelles
    unités de disque peuvent améliorer les performances jusqu’à  60%. Pour les utiliser,
    il faut être en V4R3 ou au delà  ; les contrôleurs et tours d’extension quant à 
    eux, nécessitent la V4R4. Un dispositif matériel vient complémenter ces annonces,
    sous la forme d’une carte cache en lecture de 1,6 Go, améliorant considérablement
    les performances des applications nécessitant un nombre important de lectures
    base de données, comme les applications de Business Intelligence par exemple.
    Dans le haut de gamme, les capacités de stockage maximales des modèles 720, 730
    et 740 ont toutes été augmentées, et plus que doublées sur le 740, comme le montre
    le tableau 2, ci-dessous :

    • WebSphere.

    IBM supporte les EJB (Enterprise JavaBeans) sur AS/400 à  travers son produit WebSphere,
    et notamment WebSphere Advanced Edition, également disponible à  partir du 29 octobre.
    WebSphere Advanced Edition est une évolution de l’édition de base (livrée gratuitement
    avec HTTP Server), et renforce le support des servlets Java et de JSP (Java Server
    Pages). Cette version sera facturable.

    • Nouveaux adaptateurs PCI.

    Depuis le 20 août, de nouveaux adaptateurs PCI, et notamment le coprocesseur PCI
    cryptographique (annoncé en février sous le nom de carte LEEDS 1), sont disponibles.
    Cette carte permet une résistance aux sollicitations extérieures pour le stockage
    de clés cryptographiques (une nécessité dans le monde de la banque et de la finance).
    Les adaptateurs PCI RNIS acceptent un panachage de jusqu’à  huit unités distantes
    simultanées en SLIP/PPP et IDLC (il y a une déclaration d’intention pour les possibilités
    de fax). Le nouveau Modem Analogique Intégré PCI intègre les fonctions modems
    dans l’IOA tout en supportant jusqu’à  huit lignes en SLIP/PPP, SDLC, ou fax. Ces
    deux derniers éléments devraient être rendus disponibles le 17 décembre.

    • Middleware.

    La version 5.1 de MQSeries sera rendue disponible sur AS/400 le 26 novembre ;
    elle comportera encore plus d’outils et
    de services de messagerie. Et le 17 décembre, IBM livrera “ MQSeries Integrator
    1.1 for the AS/400 ”. Tivoli IT Director 2.1, disponible depuis le 5 août, tourne
    en natif sur AS/400 et supporte le modèle SIMS, DMI (Desktop Management Interface),
    ainsi que les clients Novell NetWare.

    • AS/400 “ Custom Servers ”. Il semblerait que les
      AS/400 préchargés avec divers ERP du marché aient eu un certain succès, surtout
      en ce qui concerne les serveurs “ mixed-mode ” (machines destinées à  une charge
      à  la fois client/serveur et transactionnelle traditionnelle). C’est pourquoi
      IBM persiste dans cette voie, et vient d’annoncer des machines préchargées
      pour Baan et Lawson.

    La solution de Baan est celle conçue conjointement par IBM Global Services et
    Baan, appelée Baan Implementation Factory. Destinée à  des entreprises industrielles
    de petite et moyenne taille, il s’agit d’un ensemble d’outils, de modèles, de
    méthodologies et de process. La solution de Lawson, LAWSON INSIGHT II, est livrée
    avec Open Component Solutions et Open Component Tools, qui comprennent notamment
    des outils Java, Microsoft ActiveX, Lotus Domino et JavaScript/HTML. Disponibles
    dès le 20 août, ces machines nécessitent la V4R3 ou au delà . Ces offres viennent
    compléter celles déjà  existantes pour CA, Datatex, E3 Corporation, IBS, Infinium,
    Intentia, Lilly Software, Manhattan Software, MAPICS, SSA, et SAP.

    Téléchargez gratuitement cette ressource

    IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

    IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

    Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

    Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010