> Tech > La valeur stratégique de la consumérisation

La valeur stratégique de la consumérisation

Tech - Par iTPro - Publié le 09 juillet 2012
email

Si les économies sont importantes, la véritable valeur d’une stratégie de consumérisation se joue à l’échelle de la transformation des processus métiers.

La valeur stratégique de la consumérisation

Quelques exemples intéressants d’application concrète de la consumérisation émergent dans les organisations les plus matures sur le sujet, notamment dans la manière dont les collaborateurs communiquent et collaborent. Les tablettes de type iPad et Galaxy, assurent la convergence des applications voix, vidéo et données. Ces équipements participent à estomper les frontières traditionnelles entre ces réseaux distincts qui, à une époque, assuraient le transport de flux vidéo, voix et données, vers des équipements-client également distincts. Nous pouvons citer de nombreux exemples de dirigeants qui offrent des iPads à leur équipe de managers afin d’améliorer les communications à l’aide d’applications comme FaceTime d’Apple pour une visioconférence de qualité. Imaginez une assistante équipée d’un iPad avec FaceTime qui établit un contact de visu et à distance entre un dirigeant et chacun des membres de son équipe successivement. Ce type de communication ad hoc et de haute qualité était auparavant particulièrement coûteux, voire impossible.

Les équipements mobiles autrefois activés par les directions informatiques sont aujourd’hui également fournis par les utilisateurs. Mais cette consumérisation touche également les applications. L’avènement des nouveaux smartphones et des tablettes s’accompagne de celui des App stores, ces boutiques en ligne qui constituent à la fois un défi et une opportunité pour les directions informatiques. Pendant des décennies, les organisations ont fait appel à des armées de développeurs pour automatiser leurs processus métiers. Le besoin de se différencier et de disposer d’applications sur-mesure a généré un volume de travail colossal et constitué des communautés entières de collaborateurs qualifiés et capables de coder pratiquement à la demande. Au fil du temps, cette approche a fini par peser sur les organisations qui se sont retrouvées à gérer des milliers d’applications.

Des applications professionnelles téléchargées sur l’App Store

La consumérisation va transformer la manière dont les organisations conçoivent et fournissent leurs applications. De nombreuses organisations ont déjà adapté leur processus de développement logiciel pour prendre en compte les systèmes d’exploitation mobiles. Mais les directions informatiques doivent également évaluer les risques et avantages à utiliser des applications prêtes à l’emploi fournies par les App Stores grand public. Nous avons récemment dénombré le nombre d’applications de la catégorie « Productivité », qui s’élève à plus de 7 500. Aruba Networks a identifié de nombreux cas de téléchargement par les collaborateurs d’applications à partir de l’App Store d’Apple pour une utilisation professionnelle. Voilà qui remet totalement en cause l’approche traditionnelle en matière de développement et de gestion des applications.

(((IMG5580)))

Ceci représente bien sûr un défi majeur pour les directions informatiques dont le rôle est de gérer et d’assurer la maintenance des applications d’entreprise. Mais les opportunités existent également, à l’image de ces collaborateurs qui transforment leur façon de travailler en utilisant en toute liberté des outils de productivité. Bien sûr, les directions IT doivent contrôler cette nouvelle consumérisation applicative pour éviter de creuser les coûts de support et peser sur la sécurité. Cependant, les entreprises ont intérêt à capitaliser sur ces gains d’efficacité qui résultent decollaborateurs qui optent pour des applications intégrées à leur workflow et qui leur font gagner du temps.

Peu de doute sur le fait que la consumérisation informatique ait un impact fort sur les budgets et les opérations informatiques. La prolifération des équipements mobiles et la fin de règne du tandem Windows-Intel sont des catalyseurs du changement. Nous dépendons toujours davantage des équipements, et, sur la seule année passée, 1 organisation sur 3 sur la zone EMEA a pu constater que le nombre d’équipements se connectant à leur réseau a progressé d’au moins 50 %. Les conséquences de cette demande dynamique ne se bornent pas aux équipements et au réseau, mais impactent, en réalité le coeur de métier des entreprises. Avec la croissance annoncée des collaborateurs mobiles, le choix pour les organisations devient binaire : se positionner aux avant-postes de ce phénomène ou se contenter d’être un suiveur. Une stratégie réussie en matière de consumérisation implique de prendre en compte les équipements, mais également les utilisateurs, les applications et les workflows. Avec ce principe et une dose d’anticipation, les directions informatiques devraient pleinement tirer avantage de cette nouvelle ère de la consumérisation.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Dans ce livre blanc, nous vous donnons les clés pour concevoir votre projet de dématérialisation RH. Vous découvrirez chacune des étapes qui vous permettront d’apporter de nouveaux services aux collaborateurs, de vous adapter aux nouvelles pratiques et de renforcer la marque employeur.

Tech - Par iTPro - Publié le 09 juillet 2012