> Tech > WebSphere Community Edition, projet web EOS et reporting web EOS

WebSphere Community Edition, projet web EOS et reporting web EOS

Tech - Par iTPro - Publié le 20 février 2012
email


WebSphere Community Edition

IBM WebSphere Application Server Community Edition (WASCE) est un serveur d’applications JEE 5 léger et gratuit, basé sur le projet de serveur Apache Geronimo open source. Il offre des fonctions différentes et intéressantes aux clients, consultants, développeurs, administrateurs et FAI qui

ont besoin d’une plate-forme serveur Java open source. Le téléchargement et l’usage de WASCE sont gratuits et il inclut un serveur JEE pour des applications web, service web, création d'adresses email / messagerie et base de données. Il est facile à utiliser et à administrer et propose de l’assistance en option. Pour en savoir plus sur l’offre WASCE, visitez son site.

Que choisir : WASCE ou Geronimo ? Si vous êtes un développeur indépendant en mal de dernière technologie ou un fournisseur souhaitant redistribuer un serveur JEE au sein d’un produit, choisissez Geronimo. Mais tournez-vous vers WASCE si vous voulez déployer un serveur stable et supporté dans votre entreprise. Dans un cas comme dans l’autre, vous jouirez d’un produit open source de base courant, présent chez de nombreux utilisateurs.

Projet web EOS sur le terrain

Il existe de nombreuses solutions EOS excellentes et peu onéreuses. J’ai choisi quelques exemples de services avec lesquels j’ai travaillé, faciles d’utilisation et livrés rapidement. Et surtout sans la moindre programmation.

Je venais juste de boucler un vaste projet de data warehousing et de reporting financier. Ou plutôt deux projets séparés : warehousing et reporting. Avec WebSphere, Oracle, les Informatica feeds, et autres, la coordination était complexe. Notre équipe devait gérer la documentation du projet, suivre les besoins et configurer les environnements de développement, test et production. Nous devions aussi gérer des liens vers d’autres sources de documentation technique, partager des fichiers et des outils, traiter les défauts et leurs corrections et suivre les incidents de production. Sans oublier : mettre à jour les plans de test, l’état des tests et les forums associés, maintenir les calendriers des projets et partager les plans de travail des projets actualisés.

Avec JSPWiki (jspwiki.org), j’ai ajouté des plug-ins pour créer un Qwiki basé sur le web – un wiki avec des fonctions supplémentaires pour des sites web rapides – comme espace de travail web partagé tournant sur Apache Tomcat. En moins d’un jour, le Qwiki était réalisé. Après quoi, les utilisateurs n’avaient plus qu’à appliquer des requêtes Microsoft Excel, SQL et traitement de texte sur le web. Tout cela sans programmation et en générant un contenu web plus rapidement qu’avec Microsoft SharePoint, un serveur coûteux.

Solution de reporting web EOS

Je devais évaluer rapidement les besoins d’un vaste projet de reporting financier. IBI Web Focus était déjà en service pour le reporting, mais s’avérait déficient pour produire rapidement des rapports légers. Pour prototyper des rapports web rapidement, j’ai choisi Eclipse BIRT Web (eclipse.org). Nos données de test étaient en Excel. Outre la génération rapide de rapports par glisser/déposer et les fonctions de test automatisées de ces mêmes rapports, BIRT offrait le support JPA (Excel et d’autres documents et services web pouvaient être consommés aussi facilement que des données relationnelles). Un jour m’a suffi pour apprendre BIRT à notre développeur de rapports. Au soir du deuxième jour, nous avions créé trois rapports et les avions portés sur un serveur Tomcat afin que les utilisateurs puissent tester et valider leurs hypothèses sur les données et les rapports.

A la fin, la société a utilisé IBI pour l’application de production, mais ce développement a coûté plus cher. BIRT présente un avantage intéressant : c’est un outil de reporting open source fourni par Eclipse après qu’Actuate le lui ait donné.
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 20 février 2012