> Tech > Wima 2009 : le NFC se démocratisera… d’ici 2012

Wima 2009 : le NFC se démocratisera… d’ici 2012

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Du 22 au 24 avril dernier, s’est tenu à Monaco le salon WIMA 2009, consacré aux technologies NFC (Communication de champ proche). Pour sa troisième édition, ce sommet européen a connu une progression de 20 % en nombre de participants par rapport à 2008. Au programme : innovations technologiques dans

Wima 2009 : le NFC se démocratisera… d’ici 2012

les domaines des téléphones mobiles, de la domotique, du marketing et du ticketing. Nokia en a profité pour annoncer la sortie du Nokia 6216 équipé d’une puce NFC et permettant d’intégrer une carte de transport ou un porte monnaie virtuel sur le terminal.

Si les champs de développement sont nombreux et encore inexplorés, force est de constater que le marché européen et français n’est pas encore touché par la technologie « sans contact ». D’après les acteurs présents sur le salon, le NFC devrait prendre son essor d’ici 3 à 6 ans. La faute à la difficulté qu’ont les opérateurs de téléphonie et les banques de s’accorder sur un business model : « Les trois opérateurs et les banques françaises sont réunis dans un groupe de travail qui s’appelle Pegasus » explique Bertrand Pladeau responsable de l’équipe de recherche et développement "Contactless Sevices" chez Orange. « Nous avons défini les spécifications de la carte bancaire sur mobile en collaboration avec VISA et Mastercard. Par la suite, nous avons mis en place un pilote à Caen et à Strasbourg qui s’appelle « Payez Mobile » afin de tester une première version de cette carte bancaire. Concernant le business model, nous nous sommes mis d’accord pour que les opérateurs ne prennent pas de commission sur les opérations. En échange, nous louons aux banques de l’emplacement sur la carte SIM. A présent, nous devons nous entendre sur le prix » conclut-il.

Premiers pas en 2010

Nous somme encore loin d’un modèle à la japonaise où la technologie NFC est très bien intégré. Là-bas, les petites transactions commerciales via le téléphone sont monnaies courantes. D’après Christian-François Viala, directeur marketing chez MobileTag, la France n’est pas prête de voir ce modèle avent quelques années : « Les services bancaires et téléphoniques japonais sont souvent issus d’une même entreprise » explique-t-il. « En France, nous avons plusieurs acteurs différents sur le marché et une entente commerciale prend du temps. » De plus, l’infrastructure nécessaire à la technologie NFC n’est pas encore mise en place : « Vous pouvez mettre du NFC dans n’importe quel magasin » indique Christian-François Viala « mais il n’existe que deux téléphones qui utilisent cette technologie. » Même constat de la part de Ludovic Lebas, co-fondateur de mobiLead : « Faire une carte plastique intégrant la technologie NFC coûte environ 70 centimes d’euros ce qui reste relativement élevé. Pareil pour les terminaux NFC qui sont encore considérés comme des machines haut de gamme. »

La situation n’est cependant pas si désespérée et le NFC pourrait arriver plus tôt que prévu sur les prochains téléphones mobiles. D’après Bertrand Pladeau, 2009 est une année test pour Orange : « Après le projet pilote de Strasbourg, nous lancerons sur le marché les premiers portables NFC. » Arrivée prévue pour 2010.

David-Julien Rahmil

Téléchargez gratuitement cette ressource

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Une véritable révolution se prépare progressivement... les entreprises doivent veiller à ne pas rester à l’écart et se faire prendre de vitesse. Tout comme la mobilité ou encore le cloud, la blockchain est une composante essentielle de la transformation numérique. Découvrez, dans ce dossier, comment aborder, comprendre et démarrer la Blockchain

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010