> Tech > Windows 2003 VDS à  la rescousse

Windows 2003 VDS à  la rescousse

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Microsoft a ajouté un nouveau composant important à  Windows 2003 : VDS (Virtual Disk Service). VDS est la seule interface de stockage en blocs pour la plate-forme Windows qui soit neutre vis-à -vis du matériel, du logiciel, de l'interconnexion (Fibre Channel, SCSI, par exemple) et du sous-système. Que l'OS, le matériel

(boîtier/contrôleur),
ou autres moteurs de virtualisation du
stockage (VERITAS Volume Manager
de VERITAS Software, par exemple)
fournissent ou non le stockage en
blocs, tous les composants profitent de
VDS pour gérer cette fonction. Dans
VDS, Microsoft a tenté d’offrir un service
de virtualisation du stockage
Windows que les tierces parties pourraient
prolonger et que la société pourrait
facilement supporter. Les fournisseurs
de solutions de stockage
matériel et logiciel doivent seulement
respecter les spécifications VDS, et
leurs solutions s’intègreront aux applications
Windows 2003 et Windows.
Bien que les détails de VDS soient
trop longs pour être couverts dans cet
article, l’essentiel est que les fournisseurs
peuvent utiliser l’API VDS pour
communiquer avec l’OS et les applications.
Comme le montre la figure 1,
l’architecture VDS en couches inclut
VDS et les fournisseurs de VDS, qui
peuvent provenir de Microsoft ou de
fournisseurs tierce partie. VDS communique
avec les outils de gestion et
les interfaces qu’utilisent les administrateurs
Windows et les fournisseurs
conformes à  VDS (matériel et logiciel).
Cette architecture démontre bien les
objectifs VDS de Microsoft : offrir une
interface de management pour la virtualisation
du stockage Windows, un
cadre extensible pour les fournisseurs
de solutions de stockage tierce partie
et un composant produit dont
Microsoft puisse assurer le support.
Que fait VDS ? Premièrement, il
sert de coordinateur pour toutes les
unités et fournisseurs de stockage
connectés à  l’OS. Pour la première fois,
Windows a un « agent de la circulation »
chargé de gérer la fonctionnalité du
stockage, que celle-ci soit native à  l’OS
ou procurée par le fournisseur. VDS
joue aussi un rôle de couche d’abstraction
en associant les disques physiques
ou les disques virtuels des unités matérielles
aux disques gérés par logiciel.
VDS gère aussi et coordonne les divers
clients VDS (applications de management,
outils ligne de commande, par
exemple) que les administrateurs utilisent
pour gérer le stockage Windows.
En outre, VDS offre des fonctions de
système de fichiers centrales comme le
partitionnement, le formatage, l’attribution
des lettres d’unités et l’association
des points de montage. Enfin, VDS
présente une riche API de gestion du
stockage qui permet à  Microsoft, aux
développeurs tierce partie, et même
aux administrateurs Windows,
d’étendre le champ d’action de VDS.

Téléchargez cette ressource

Checklist de protection contre les ransomwares

Checklist de protection contre les ransomwares

Comment évaluer votre niveau de protection contre les ransomwares à la périphérie du réseau, et améliorer vos défenses notamment pour la détection des ransomwares sur les terminaux, la configuration des appareils, les stratégies de sauvegarde, les opérations de délestage... Découvrez la check list complète des facteurs clés pour améliorer immédiatement la sécurité des terminaux.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010