> Tech > Windows 64-bit : Ici et à  nouveau

Windows 64-bit : Ici et à  nouveau

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

L’intérêt que suscite la nouvelle génération de processeurs 64-bit est stimulé par l’adoption enthousiaste de la plateforme par Microsoft. En effet, Microsoft a soutenu le processeur Itanium depuis son annonce et a récemment étendu son support 64-bit pour inclure la plate-forme x64. Comme le support et les possibilités des deux

Windows 64-bit : Ici et à  nouveau

OS 64-bit de Microsoft diffèrent sensiblement, je veux voir de plus près les principales différences entre les deux OS Windows 64-bit.

Windows Server 2003 pour systèmes basés sur Itanium 64-bit. Microsoft soutient le système Itanium 64-bit depuis son annonce en 2000. Windows XP 64-Bit Edition et Windows Server 2003 pour systèmes basés sur Itanium 64- bit sont des OS 64-bit natifs qui exécutent des applications 64-bit expressément compilées pour le processeur Itanium. La version basée sur Itanium de Windows peut aussi exécuter des applications x86 32-bit. Mais elle le fait en mode émulation, au détriment des performances de ces applications 32-bit.

Comme Windows 2003 pour systèmes basés sur Itanium 64-bit utilise un jeu d’instructions et un format binaire complètement différents, le portage du code 32-bit sur l’OS ne se limite pas à une simple recompilation. Il s’en suit que Windows 2003 pour systèmes basés sur Itanium 64-bit n’est pas entièrement compatible au niveau des fonctions avec les versions 32-bit de Windows. Les fonctions essentielles sont présentes dans l’OS Windows XP 64-bit, mais plusieurs accessoires – comme playback de DVD, enregistrement de CD, Windows Media Player (WMP), NetMeeting, et le support de télécopie – sont absents. Manquent aussi : support des soussystèmes POSIX et OS/2 16 bit, Fast User Switching, Remote Assistance, Windows Messenger, Windows Installer et (heureusement) Windows Product Activation. La liste des fonctions manquantes dans Windows 2003 pour systèmes basés sur Itanium 64-bit inclut le support du sous-système 16 bit, playback de DVD, Hot Add Memory, Internet Connection Sharing (ICS), Internet Connection Firewall (ICF), travail en réseau IPX, le Microsoft .NET Framework, NetMeeting, Remote Assistance, WMP, Windows Media Services (WMS) et Windows Product Activation.

Malgré l’absence de quelques fonctions Windows ancillaires, les possibilités de performance et d’évolutivité de la plate-forme Itanium2 et de Windows 2003 pour systèmes basés sur Itanium 64-bit sont bien établies. A diverses occasions, l’Itanium2 fonctionnant sur Windows 64-bit avec Microsoft SQL Server 64-bit a occupé la première position du benchmark TPC-C. Et, bien qu’il en ait été évincé par le processeur Power5 d’IBM fonctionnant sur AIX, Itanium sur Windows 64-bit détient encore cinq des dix premiers résultats de TPC-C sans cluster.

Windows Server 2003 for 64-Bit Extended Systems. Bien que Microsoft ait mis un certain temps à supporter la plateforme x86-64, début 2004 – presqu’un an après qu’AMD ait annoncé les premiers systèmes Opteron 64-bit – Microsoft a annoncé Windows Server 2003 for 64-Bit Extended Systems. Contrairement à Windows 2003 for 64-Bit Itanium-based Systems, Windows 2003 for 64-Bit Extended Systems est entièrement compatible quant aux fonctions avec la version 32- bit de Windows 2003. La compatibilité binaire proche et les jeux d’instructions 64-bit rendent le portage du code sur la plate-forme x64 beaucoup plus facile que sur le système Itanium. A l’heure actuelle, Windows 2003 for 64-Bit Extended Systems est annoncé comme code Customer Preview et la version RTM (Release To Manufacturing) est attendue dans la première moitié de 2005. La version Windows 2003 for 64-Bit Extended Systems Customer Preview Program (CPP) fonctionnera sur les processeurs AMD Opteron et Athlon 64, ainsi que sur le processeur Intel EM64T Xeon 64-bit. Elle ne fonctionne pas sur les systèmes Intel Itanium. A ce jour, l’évolutivité de la plate-forme x64 reste à établir. Cependant, la force de la plate-forme réside dans sa polyvalence et sa capacité à exécuter des applications 32-bit et 64-bit côte à côte sans perte d’efficacité.

Une fonction notable de Windows 2003 for 64-Bit Extended Systems qui ne fonctionne qu’avec l’architecture x64 est sa nouvelle possibilité DEP (Data Execution Prevention). Pour mettre fin au débordement de mémoire tampon, le noyau a été recompilé en utilisant le flag No Execute (NX), que le processeur x64 supporte. Le flag NX permet essentiellement à l’OS de marquer la mémoire comme exécutable ou non exécutable, empêchant ainsi les logiciels malveillants et les virus tels que MSBlaster de profiter du débordement de mémoire tampon pour s’exécuter dans les zones mémoire désignées comme non exécutables. Bien que Windows 2003 for 64-Bit Extended Systems fournisse le support OS 64-bit natif, il manque un élément : les drivers de périphériques 64-bit natifs. Microsoft incite les fournisseurs de matériel à développer prestement des drivers, mais il faudra attendre un certain temps avant de voir un niveau acceptable de drivers 64-bit natifs disponibles pour le nouvel OS 64-bit.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010