> Tech > Windows Journal

Windows Journal

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Comme le clavier est occulté en mode Tablet, il faut utiliser le stylet pour la saisie. En utilisant une nouvelle application appelée Windows Journal, qui permet d'écrire sur l'écran avec une sorte d'encre électronique, j'ai pris quelque vingt pages de notes pendant la réunion d'information mentionnée plus haut. Les notes

Windows Journal

ressemblaient à 
des griffonnages manuscrits sur un
bloc de papier. Pendant que j’écrivais,
un reconnaisseur de texte s’exécutait
dans un thread d’arrière plan. Résultat :
je peux maintenant utiliser des motsclés
pour faire des recherches dans
mes notes. Je peux aussi copier du
texte à  partir de ces notes et le coller
dans Notepad ou Microsoft Word –
comme le montre la figure 1, les résultats
sont variables. L’appareil a bien mieux réagi à  la nette écriture manuelle
de mon épouse qu’à  mes gribouillis.
Comme j’ai du mal à  me relire,
je comprends parfaitement que les résultats
de l’ordinateur ne soient pas
très précis.

J’ai passé beaucoup de temps à  utiliser
Windows Journal, qui a une UI
simple ressemblant à  la feuille d’un
bloc-notes. On utilise simplement le
stylet pour écrire (ou tracer) sur le papier
numérique. Quand on a rempli
une page, on tape sur l’icône « page
suivante » au-dessous de la barre de défilement
vertical du côté droit de la fenêtre
de Windows Journal, pour obtenir
une page vierge. Une barre d’outils
offre plume, surligneur, gomme, sélection,
espace blanc et drapeau. On peut
utiliser la plume pour choisir la couleur
et l’épaisseur de « l’encre » et on peut
utiliser l’espace blanc pour « pousser »
l’encre vers le bas d’une page – ou vers
une autre page.

Windows Journal se prête parfaitement
à  la prise de notes : c’est la bonne
nouvelle. La mauvaise nouvelle est
qu’il n’est pas facile de faire sortir le
texte de Windows Journal. En effet, il
ne peut sauvegarder le texte que dans
son format .jbt unique. Pour extraire le
texte, il faut sélectionner le texte voulu
– pas plus d’une page à  la fois – et utiliser
l’option Copy as Text du menu Edit.
Une boîte de dialogue apparaît, montrant
ce que Windows Journal pense
que vous avez écrit. (en mettant en évidence
les mots dont il n’est pas sûr.)
Vous pouvez alors corriger le texte.
Pour placer le texte sur le bloc-notes
Windows, cliquez sur Copy. Vous pourrez
ensuite coller le texte dans n’importe
quelle application Windows et
commencer l’opération de formatage,
qui peut être fort longue si l’on a affaire
à  plus d’un paragraphe de texte.

Si vous n’avez pas besoin que le
système reconnaisse votre texte, ou si
vous voulez extraire un diagramme ou
un croquis, il vous suffit de sélectionner
ce qui vous intéresse, de taper sur
l’option Copy du menu Edit et de
coller l’encre résultante en format métafichier Windows. Vous pouvez
ainsi agrémenter le e-mail : vos collègues
de travail seront étonnés de voir
votre écriture manuelle sur leurs
écrans.

Windows Journal fournit une
option File/Export As permettant
d’exporter du texte en deux formats :
archive Web (.mht) et .tif. Malheureusement,
l’application Windows
Imaging d’Eastman Kodak ne reconnaît
pas le format .tif que le Windows
Journal émet et, bien qu’en fin de
compte Photoshop Elements d’Adobe
ouvre au moins un fichier .tif Windows
Journal, les résultats sont illisibles.
Heureusement, j’ai constaté que je
pouvais utiliser Microsoft IE (Internet
Explorer) 5.5 pour ouvrir les fichiers
Windows Journal exportés en format
.mht.

Téléchargez cette ressource

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Collaboration à distance, environnements de travail et productivité optimisés, gestion évolutive des licences, accélérez la transformation de votre business pour le faire entrer dans l’ère de la collaboration hybride. Découvrez comment le service de gestion des abonnements HP peut vous aider à optimiser vos investissements et votre stratégie de gestion de vos abonnements Microsoft 365.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010