> Tech > Wireless Application Protocol (WAP)

Wireless Application Protocol (WAP)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Pendant l'apprentissage de Microsoft Mobile Information Server, il est bon d'être familiarisé avec le standard WAP (Wireless Application Protocol), une technologie omniprésente dans le sans fil. Fondamentalement, WAP est un ensemble de protocoles qui couvre les couches 3 à  7 de l'OSI (Open System Interconnection) et qui a beaucoup de

points communs avec les protocoles Internet classiques comme HTTP et SSL (Secure Sockets Layer).

Conçu spécialement pour la faible bande passante et le temps de latence élevé qui caractérisent les réseaux sans fil, WAP constitue une plate-forme d’applications sans fil optimisées pour les petits écrans, la mémoire limitée et les modestes possibilités d’entrée et de puissance de traitement des appareils sans fil comme les téléphones mobiles. Un avantage important de WAP, particulièrement important sur le marché américain, est son indépendance vis-à -vis du porteur. Par conséquent, les applications WAP, associées aux appareils WAP appropriés, fonctionnent sur GSM (Global System for Mobile Communication), CDMA (Code Division Multiple Access), CDPD (Cellular Digital Packet Data) et tout autre type de réseau.

WAP comporte plusieurs protocoles. L’un d’eux, WML (Wireless Markup Language) mérite ici une mention spéciale. Outlook Mobile Access intégré dans Mobile Information Server utilise WML pour procurer la fonctionnalité browse (navigation).

A l’avenir, WML, ainsi qu’HTML et d’autres langages markup, seront rassemblés dans XHTML (Extensible HTML), un langage markup adapté à  l’écriture d’applications destinées à  tous types d’appareils – sans fil ou avec. Ainsi, XHTML permettra aux développeurs d’utiliser une base de code pour écrire des applications destinées à  tous types de clients. Les développeurs peuvent utiliser WML avec toute technologie Web dynamique, comme CGI (Common Gateway Interface) ou ASP (Active Server Pages), pour offrir des fonctionnalités et un contenu WML dynamiques. Quant aux techniques WML avancées, elles leur permettent d’utiliser XSLT (Extensible Style Language Transformations) et un analyseur syntaxique (parser) XML pour transformer les données de source XML en contenu WML. De telles techniques peuvent convertir des données XML en d’autres langages markup et personnaliser les données pour différents types de clients. Les seules différences réelles entre les applications WAP et Web résident dans le fait que les premières utilisent WML au lieu de HTML comme langage markup et que les secondes utilisent un type MIME différent (c’est-à -dire text/vdn.wap.wml) de celui des applications Web.

Jusqu’à  fin 2000, on ne trouvait pas de vrais services ou appareils WAP sur le marché américain. La plus grande partie de la technologie sans fil en service aux Etats-Unis utilise HDML (Handled Device Markup Language) pré-WAP et la passerelle Openwave UP.Link Server associée. Les passerelles WAP traduisent les protocoles entre les réseaux sans fil et câblés, en effectuant la conversion entre les protocoles de type WAP et de type HTTP. Les passerelles WAP codent également le contenu sans fil en format binaire pour optimiser la livraison sur des réseaux sans fil. On peut s’attendre à  voir apparaître de nombreux vrais produits et services WAP sur le marché américain en 2001. Pour plus d’informations sur WAP, voir l’article de Tao Zhou, « Going Wireless », printemps 2001, ou visiter le site http://www.wapforum.org.

Téléchargez gratuitement cette ressource

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

Découvrez SMART DSI, la nouvelle revue du Décideur IT en version numérique. Analyses et dossiers experts pour les acteurs de la transformation numérique de l'entreprise, Gagnez en compétences et expertise IT Professionnelle avec le contenu éditorial premium de SMART DSI.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010