> Tech > 10 raisons pour passer à  Windows Server 2008

10 raisons pour passer à  Windows Server 2008

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

L’objectif de cet article est de vous présenter quelles seront les nouveautés principales de ce produit et surtout comment va-t-il répondre à vos problématiques actuelles et futures. Le produit étant encore en phase de développement, des changements de spécification peuvent intervenir entre la rédaction de cet article et la sortie du produit. Les multiples axes d’évolution du produit comprennent actuellement les domaines de la mobilité, de la sécurité et de la gestion. Ces évolutions sont bien plus importantes que celles que l’on avait pu découvrir lors du passage de Windows 2000 Server à Windows Server 2003 ou de Windows Server 2003 à Windows Server 2003 R2. Pour vous en convaincre, nous allons vous faire découvrir 10 nouveautés à travers trois catégories qui amélioreront et faciliteront la production de votre infrastructure informatique.

Une gestion plus efficace !
• Management simplifié du serveur
• Windows Power Shell
• Internet Information Services 7.0

Sécurité renforcée
•Renforcement de la sécurité interne : Nouveau Noyau NT 6.0 !
• Server de base "Core"
• Failover Clustering
• Network Access Protection (NAP)

Une plus grande flexibilité
• Refonte du service Terminal Serveur
• Windows Serveur virtualisation
• Service d’infrastructure sur vos sites distants (AD)

10 raisons pour passer à  Windows Server 2008

1.1. Management simplifié du serveur
Jusqu’à présent, voici le cycle de vie d’un serveur : La première étape consiste à installer le système d’exploitation et à définir sa configuration de base (clé, création de compte, paramètres systèmes et réseau, paramètre régionaux, etc…). Lors du premier démarrage il est nécessaire de télécharger et d’installer les dernières mises à jour de sécurité du système. Ensuite, il faut ajouter ou supprimer des rôles d’infrastructure par le biais de plusieurs méthodes et outils :

– Utiliser les assistants "Gérer votre serveur" (menu démarrer)
– Utiliser "Assistant configurer votre serveur" (outils d’administration)
– Utiliser le panneau de avec Ajout et suppression de composant Windows En résumé la configuration de rôle est dispatchée un peu partout. Concernant la gestion de l’ordinateur (journaux d’événements, partage, gestion du matériel, services, …), cela se fait via la console Gestion de l’ordinateur.

Pour réduire la surface d’attaque, on utilise l’assistant "Security Configuration Wizard" disponible suite à l’installation du service pack 1 de Windows 2003 server. Cette multiplication des outils de gestion et d’administration rend difficile l’identification rapide des rôles et des fonctionnalités exécutés par vos serveurs ! L’objectif de Longhorn est de rendre plus synthétique la gestion de vos serveurs.

Pour cela, voici les 3 étapes clés vous permettant d’installer, gérer et maintenir vos serveurs :
1. Installation : Seule la clé du produit et le choix du type d’installation ("Normale" ou " Core") sont demandées.
2. Premier démarrage : Une fenêtre "Initial Configuration Tasks" liste les premières étapes de configuration du système (Mot de passe, Réseau, Bureau à distance, Ajout/suppression de rôle, …).
3. Maintenance : L’outil Serveur Manager centralise maintenant automatiquement tous les outils d’administration selon les rôles que vous avez installés !

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Survie aux Incidents IT

Guide de Survie aux Incidents IT

Découvrez le Top 100 des termes essentiels à une communication claire et précise lors d'un incident informatique. Classés en fonction des 5 phases du cycle de vie des incidents, ce guide de survie exclusif a été créé pour améliorer la communication de crise des équipes IT. Un Must Have !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT