> Tech > Création d’une tâche de sauvegarde

Création d’une tâche de sauvegarde

Tech - Par iTPro - Publié le 29 août 2011
email


La fonctionnalité de sauvegarde de Windows Server vise à fournir une méthode tout-en-un pour protéger un serveur. Il est possible d’activer une tâche planifiée afin de sauvegarder des fichiers et l’état du système ou de mettre en place une restauration instantanée à chaud. Microsoft part du

Création d’une tâche de sauvegarde

principe que vous disposerez d’une tâche planifiée à cet effet. Pour ma part, je suppose que vous utilisez la fonctionnalité de sauvegarde de Windows Server pour des raisons de budget limité et que vous recherchez une protection maximum tout en tenant compte des contraintes de l’utilitaire.

Après avoir installé la fonctionnalité de sauvegarde de Windows Server, développez le nœud Storage (Stockage) dans le Gestionnaire de serveur (Server Manager) et sélectionnez Windows Server Backup (Sauvegarde de Windows Server). Dans le volet Actions, sélectionnez « Backup Schedule » (Planification de sauvegarde), laquelle option ouvre le Backup Schedule Wizard (Assistant Planification de sauvegarde). Cliquez ensuite sur Next (Suivant) au niveau de l’écran d’accueil.

A l’étape 2, spécifiez le type de sauvegarde souhaité. Essayez d’effectuer une sauvegarde de serveur complète. Il est aussi possible de créer une sauvegarde personnalisée et de sélectionner des éléments tels que des fichiers spécifiques et l’état du système. Nous allons voir ultérieurement comment effectuer une sauvegarde rapide de fichiers, mais pour le moment, nous partons du principe que vous souhaitez une protection de serveur complète.

Au cours de l’étape 3, spécifiez le moment de l’exécution de la tâche de sauvegarde. La majeure partie du temps, une sauvegarde unique doit suffire, mais vous pouvez l’exécuter plusieurs fois par jour. Si vous sauvegardez des fichiers critiques, cela peut constituer un bon choix.

A l’étape 4, déterminez l’emplacement de stockage de la sauvegarde. Microsoft recommande l’utilisation d’un disque dur dédié. N’oubliez pas que ce lecteur sera reformaté et ne servira à rien d’autre. Vous pouvez aussi employer un volume ou un partage réseau. Faites particulièrement attention aux avertissements et limitations. Un avertissement peut vous rappeler que le disque va être reformaté. Si vous ne voyez pas tous les disques, cliquez sur le bouton Show All available Disks (Afficher tous les disques disponibles) afin d’actualiser l’affichage. Lorsque vous sélectionnez un nouveau disque, l’avertissement s’affichera.

Une fois sélectionnés, vous aurez la possibilité de confirmer vos paramètres de sauvegarde. Si quoi que ce soit est incorrect, utilisez le bouton Previous (Précédent) pour revenir en arrière et corriger l’erreur. Si tout se passe bien, vous devez arriver à un écran récapitulatif. Le jour suivant, vous pouvez vérifier les résultats ou les erreurs au niveau du nœud Windows Server Backup (Sauvegarde de Windows Server).

Il est également possible d’employer la sauvegarde de Windows Server pour une sauvegarde ponctuelle. Sélectionnez l’option Backup Once dans le volet Actions. Vous pouvez employer les mêmes paramètres que pour votre tâche planifiée ou effectuer des sélections complètement différentes. Dans ce dernier cas, l’assistant s’exécute de nouveau et vous pouvez saisir de nouveaux paramètres. Par exemple, vous pouvez copier des fichiers vers un partage réseau. N’oubliez pas que des sauvegardes existantes vers le même dossier seront remplacées. La sauvegarde s’exécute immédiatement. Dans le cas d’une tâche de sauvegarde distincte que vous souhaitez réaliser fréquemment, tirer parti d’une solution à base de script au niveau de la ligne de commande ou dans Windows PowerShell. Nous allons aborder cet aspect plus loin.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 29 août 2011