> Digital Corner > Forte progression des salaires dans l’IT : les développeurs d’ERP en tête !

Forte progression des salaires dans l’IT : les développeurs d’ERP en tête !

Digital Corner - Par Agence Com4médias - Publié le 10 novembre 2022
email

Après le ralentissement dû à la pandémie de Covid-19, le recrutement dans l’informatique et l’électronique rebondit depuis 2021. Dans un contexte de pénurie des talents, la demande pour des profils qualifiés explose. Les rémunérations progressent en conséquence dans les métiers sous tension, dépassant leurs niveaux d’avant-crise. Les développeurs d’ERP bénéficient des plus fortes hausses.

Forte progression des salaires dans l’IT : les développeurs d’ERP en tête !

De fortes hausses de salaire avec le développeur ERP en tête

D’après le baromètre du cabinet de recrutement IT Silkhom, les salaires des professionnels IT ont connu une nette croissance entre 2019 et 2022. En effet, les besoins des entreprises sont plus importants que jamais en raison de l’accélération forcée de leur transformation digitale.

Or, les actifs possédant les compétences ne sont pas assez nombreux, sans compter que beaucoup préfèrent le freelancing pour être libres tout en facturant des honoraires élevés. Le recours aux services de ces informaticiens indépendants pour des missions ponctuelles a en outre bondi de 20 % entre 2020 et 2021.

Par ailleurs, des sociétés de portage salarial telles que https://www.itg.fr offrent aux deux parties la sécurité et la prise en charge de toutes les contraintes administratives.

D’après Silkhom, le palmarès des professions bénéficiant des plus fortes progressions salariales entre 2021 et 2022 en France est dominé par le développeur ERP expert de SAP (+31,6 %). Il devance le responsable ERP et trouve le développeur back-end/JavaScript (+15,4 % et +15,1 % respectivement). L’ingénieur qualité (+14,1 %) et le Scrum master (+14 %) complètent le top 5.

Plus bas dans le classement, avec des hausses variant de 5,7 % à 11 % figurent d’autres métiers portant notamment sur l’ingénierie Linux, les systèmes embarqués et le développement informatique (Python/Java/JEE/.Net). Ces derniers sont les plus recherchés par les entreprises : 18 % des offres pour les ingénieurs en logiciels embarqués, 16 % pour les DevOps et 11 % pour les développeurs C++ et PHP.

Une nette augmentation des salaires est également observée pour les Directeurs des systèmes d’information (DSI) et les Responsables de la Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI).

Autour de 40 000 € par an pour les profils juniors les plus convoités

Pour séduire les meilleurs profils que les entreprises s’arrachent, les entreprises doivent payer le prix fort. La rémunération est d’ailleurs le critère déterminant pour les candidats, avant l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle et la flexibilité avec une organisation de travail hybride.

En début de carrière (moins de deux ans d’expérience), les ingénieurs DevOps peuvent négocier un salaire médian brut de 43 000 € par an, suivis par les data scientists (42 000 €) et l’ingénieur IA/computer vision (41 000 €). À 40 000 € de rémunération brute médiane se trouvent les data engineers et les développeurs pythons.

Le top 10 des domaines technologiques proposant les salaires les plus attractifs pour les jeunes diplômés de l’IT comprend également : les développeurs Java/J2E, fullstack, JavaScript (38 000 €), les développeurs C++, les techniciens systèmes et réseaux et les administrateurs de bases de données (37 000 €). Ces informations rejoignent celles publiées par le cabinet de recrutement spécialisé Robert Half dans son guide des salaires 2023 pour les métiers de l’IT et du numérique.

Plus de 100 000 € annuels pour les profils seniors à Paris

Pour des profils disposant de 5 à 7 ans d’expérience, le salaire médian brut grimpe à 90 000 € pour les DSI. Il est à noter qu’à Paris, où les rémunérations se situent à environ 5 % au-dessus de la moyenne nationale, les DSI peuvent toucher jusqu’à 115 500 € annuels, contre 94 500 € pour le RSSI.

Les directeurs R&D et les CTO font également partie des mieux lotis du secteur IT, avec 75 000 € de paie chaque année. À 70 000 € par an, on retrouve les architectes en électronique et systèmes embarqués, les responsables études et développements, ainsi que les responsables des infrastructures IT.

Le classement des spécialités informatiques les mieux rétribuées pour les profils confirmés inclut aussi le chef de projet maîtrise d’ouvrage/assistance à maîtrise d’ouvrage (MOA/AMOA), les ingénieurs DevOps (78 750 €), les architectes logiciel (73 500 €), les lead développeurs (68 250 €).

Téléchargez cette ressource

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) propose un guide complet pour mettre en place un plan de réponse aux incidents de cybersécurité, nous en avons extrait et détaillé les points essentiels dans ce guide. Découvrez les 6 étapes clés d'un plan de réponse efficace aux incidents de cybersécurité.

Digital Corner - Par Agence Com4médias - Publié le 10 novembre 2022

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT