> Cloud > Jive : transformer sa façon de collaborer

Jive : transformer sa façon de collaborer

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 30 mars 2016

Les nouvelles technologies révolutionnent profondément la façon de communiquer et engendrent tout simplement une nouvelle manière d’appréhender la collaboration.

Jive : transformer sa façon de collaborer

Mais comment permettre aux entreprises de mieux travailler ? Entretien avec Ruth Cernes Fagebaume, VP EMEA de Jive, qui nous livre sa vision du sujet en commençant par les questions que tout DSI désireux de lancer un tel projet doit se poser.

Se lancer dans un projet de collaboration s’accompagne de questions à ne pas prendre à la légère. Pourquoi ? quels sont les objectifs à atteindre. Qui ? le projet doit être accepté, démarré par le management, sponsor de ces initiatives afin que la collaboration se fasse de manière sereine et efficace. Et comment mesurer la capacité de l’organisation à se transformer sans aller trop vite ni lentement ? La manière de collaborer est bien différente selon les départements de l’entreprise, alors il faut adapter les usages aux utilisateurs afin qu’ils s’adaptent naturellement à l’évolution demandée.

S’aligner sur l’objectif

En termes de collaboration, si on parle d’interaction entre les personnes, voire de conversation, il faut voir plus loin et promouvoir la recherche d’un résultat. Quand on travaille ensemble autour d’un objectif donné, on va au-delà de l’aspect superficiel de l’échange. Lors d’une réflexion sur les business planning, les nouvelles règles en matière de sécurité ou encore la gestion des talents, « la collaboration devient indispensable pour arriver au résultat souhaité par l’entreprise » commente Ruth Cernes Fagebaume.

Côté enjeux, d’un environnement avec un minimum d’outils connectés à disposition à un environnement avec une myriade d’outils informatiques, de lieux et de compétences, la situation a fortement évolué, « on arrive à une étape où chercher la bonne compétence, le bon contact, le bon contenu devient une gageure pour parvenir au bon résultat dans le temps imparti ». L’enjeu de la consommation de l’information est devenu également crucial. Le même collaborateur peut avoir besoin d’outils différents, de consommer, participer à l’information ou de créer de nouvelles connaissances selon le moment donné. Enjeux d’action, de consommation mais aussi d’outils, la nouvelle technologie prend ainsi toute sa mesure.

Une triple stratégie 

Jive a mis en place une stratégie triple avec sa plate-forme de collaboration pouvant utilisée seule, ou à la manière d’un Hub. Dans ce cas, l’outil est considéré comme un premier point d’accès sur lequel on va connecter un certain nombre d’outils de l’organisation pour simplifier l’expérience utilisateur et la rendre la plus efficace possible. Dernière possibilité, la stratégie d’Apps qui permet aux utilisateurs de se connecter à une partie de l’offre de manière plus facile, et rapidement utilisable et consommable, « collaborer et consommer l’information différemment » demeure indispensable. 

Il n’est pas toujours nécessaire d’avoir accès à toute la plate-forme, d’où cette possibilité de séquencer en fonction des types d’utilisateurs et des types d’usages la collaboration.

Ainsi, deux façons de collaborer, Jive-n pour l’interne et Jive-x pour l’externe. En interne, la collaboration se fait entre les collaborateurs de l’entreprise quels que soient les départements, et ce, pour rester informés et productifs. En externe, l’aspect plates-formes de support au travers de la gestion et l’animation de partenaires, d’engagement marketing, et de communautés de support prend le pas sur les échanges et les conseils en lien avec la marque de l’entreprise.

Faire travailler ensemble face à un objectif donné, est l’un des points critiques de la valeur ajoutée de la solution, tout en accompagnant l’entreprise dans la réalisation de cet objectif, avec l’offre en termes de technologies pour l’aspect stratégie, mais aussi de services pour identifier et mettre en oeuvre les use case les plus efficaces. Plate-forme sécurisée en Cloud, en version hosted, et en version installée chez le client, « la sécurité doit être gérée de manière sereine dans les processus ».

Et l’aspect social ?

Depuis plusieurs années, si on évoque le social et la transformation digitale de l’entreprise, le social, loin de la simple conversation, a une fonction précise en faisant avancer l’entreprise, améliorer le Time-to-Market, attirer les personnes compétentes, avoir un engagement fort, pérenne des employés, et un alignement stratégique. Il faut donc une raison métier pour que les collaborateurs l’appréhendent au mieux. Le triptyque de Jive en termes de contenu, de compétences, d’historique s’intègre parfaitement pour construire un échange et processus solide grâce au flux, à la conversation et au raisonnement. « L’historique permet d’apprendre du passé pour construire dessus, le contenu vit, il s’agit vraiment d’un outil de construction pour travailler ensemble » ajoute Ruth Cernes Fagebaume. N’oublions pas que le social fonctionne si les personnes sont fédérées autour d’un objectif commun, tangible et concret.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de services Azure pour le développement d’applications

Guide de services Azure pour le développement d’applications

Ce guide détaille divers scénarios adaptés au cloud, et plus particulièrement au développement d'applications à l'aide des services de plateforme disponibles sur Microsoft Azure. Découvrez l'étendue de la plateforme Azure et de ses services et apprenez comment l’utiliser rapidement selon le type d’application.

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 30 mars 2016